L’interview de Michel, au Maroc

0001

Michel est revenu sur les terres de son enfance lorsqu’il a pris sa retraite. En 2008, avec sa femme, ils sont venus s’installer à Agadir, au Maroc.

 

Carte_maroc

Où est-ce ?

Vous avez été nombreux à participer et a avoir trouvé qu’il s’agissait d’un pays du Maghreb et particulièrement du Maroc !

La photo ci-dessus représente la baie d’Agadir, ville du Sud-Ouest marocain, située sur la côte Atlantique. Le Maroc est un pays d’Afrique du Nord.

 

Découvrez son interview

Présentez-vous

Je suis Michel Terrier, comme expatrié, ma situation est un peu particulière : j’ai vécu toute ma jeunesse à Agadir de 1943 à 1957 : mon père y était fonctionnaire pendant le protectorat français sur le Maroc. Après l’indépendance (1956), nous sommes rentrés en France (1957) où j’ai vécu et travaillé jusqu’en 2008 où j’ai pris ma retraite.
Pendant cette période, j’ai fait quelques voyages au Maroc pour retrouver “le pays”. Je me suis marié en 1968 avec Nicole qui était dans la même situation que moi puisque son père était également fonctionnaire au Maroc, mais à Casablanca d’où ils étaient rentrés en France également mais en 1961.
J’ai exercé en France la profession d’ingénieur après la fin de mes études.
C’est au moment où j’ai pris ma retraite qu’à la fin d’un séjour d’un mois à Agadir, nous avons pris la décision de revenir au Maroc et de nous installer à Agadir.
Nous occupons la plus grande partie de notre temps à la découverte et aux voyages dans le sud du Maroc.
Pour faire partager nos promenades, j’ai ouvert un blog sur Agadir ( http://terriermichel.wordpress.com ) qui est très consulté. En voyant ce blog, un magazine local (Agadir Première) m’a demandé si je voulais collaborer avec eux, ce que je fais maintenant bénévolement et je leur fournis des articles et beaucoup de photos.

Votre vie en France

Nous vivions, depuis notre mariage dans la région parisienne où j’avais mon travail d’ingénieur.
Comme je l’ai indiqué plus haut, c’est à la retraite que nous sommes revenus au Maroc où nous avions vécu une agréable jeunesse, pour y retrouver un climat beaucoup plus agréable qu’en France et, il faut le dire un meilleur niveau de vie. Pas du tout pour la fiscalité puisque nous payons nos impôts en France.

La route des Gorges du Dadès

La route des Gorges du Dadès

Votre vie à l’étranger

La vie que nous y avons retrouvée est très agréable. Nous avons acheté un appartement ici dans un quartier très propre (ils ne le sont pas tous…) et très calme. Nous y sommes depuis 5 ans et y sommes très bien.
Cet appartement a été trouvé en passant par une agence tenue par des français, agence qui s’est avérée très sérieuse et qui nous a facilité tout le parcours (visites, signature chez le notaire, formalités pour l’eau , l’électricité…)
Concernant la nourriture, on peut trouver ici à peu près tout ce qu’on trouve en France : Il y a des supermarchés de type européen, mais pour les fruits et légumes par exemple, il vaut mieux s’adresser au petit commerce local qui offre des produits meilleurs et moins chers.
Concernant la santé, nous adhérons à la Caisse des Français de l’Etranger (une ramification de la Sécurité Sociale) et à une mutuelle et nos dépenses de santé sont couvertes comme en France.
Pour la conduite, un permis marocain est exigé, pour l’avoir, j’ai remis aux autorités mon permis français et un permis marocain m’a été délivré. Si je reviens définitivement en France dans quelques années, le consulat me fournira les papiers nécessaires pour me refaire délivrer un permis français à mon retour.
Le code de la route est le même qu’en France, mais il faut être très prudent, la majorité des conducteurs ici conduisant vraiment très très mal avec beaucoup d’imprudences !
Il n’y a pas vraiment de censure, mais il faut faire attention, comme dans tous les pays étrangers, d’une culture et d’une religion différente de la nôtre, à ne pas choquer la population locale.
Il y a énormément de choses à voir : Agadir a le privilège d’être au bord de la mer, tout près de la montagne et également proche du désert : il y a donc des tas de choses à découvrir.

Marché aux dromadaires à Guelmim

Marché aux dromadaires à Guelmim

Votre adaptation

Notre adaptation a été très facile, nous avions l’avantage de déjà connaître le pays.
Nous avons beaucoup d’amis marocains, le fait de collaborer avec le magazine local “Agadir Première” nous ouvre beaucoup de portes et nous aide à faire beaucoup de connaissances.
Agadir accueille une importante communauté française parmi laquelle nous avons aussi de nombreux amis.
Je pratique un peu la langue du pays, mais, gros avantage, en ville tout le monde parle français !

Votre lien avec la France

Nous rentrons en France quelques mois par an, entre 2 et 4 suivant les circonstances.
Skype est très utile pour nous afin de rester en contact principalement avec la famille qui vient d’ailleurs nous rejoindre tous les ans pour passer leurs congés ici.
Nous resterons ici tant que notre santé nous le permettra, mais si nécessaire, nous rentrerons en France.

Et pour finir…

Nous n’avons aucun regret du choix que nous avons fait de vivre ici.
Nous avons tout de même gardé un appartement en France où nous pourrons revenir en cas de problème pour vivre ici (conditions de sécurité, santé…).
Conseil aux futurs expatriés : venir passer quelques mois ici pour voir si l’adaptation sera possible ou pas (pour des personnes qui ne connaissent pas le pays, ça pourrait s’avérer difficile)
Si tout va bien, dans 5 ans, nous serons toujours ici.
Dans 20 ans, alors là ??? ( j’ai déjà 71 ans ! )

0015

Retrouvez Michel sur son blog

Le blog de Michel : http://terriermichel.wordpress.com/

TerrierMichel_blog

Un an plus tard

Qu’est devenu Michel ? Où habite-t-il maintenant ? Il nous dit tout dans cette nouvelle interview !

Un an plus tard

Remerciements

Merci à Michel d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir partagé avec nous ses magnifiques photos d’Agadir et de ses environs !

Vous avez des questions ?

Si vous souhaitez interagir et poser des questions à Michel sur son interview, n’hésitez pas à lui laisser des commentaires sous cet article. Il se fera un plaisir d’y répondre !

Vous souhaitez participer ?

Si vous souhaitez participer et partager votre expérience de vie à l’étranger, envoyez nous un petit message via le formulaire de la page Comment participer.