Miryam est une jeune femme de 25 ans qui vit en Autriche après une première expatriation réussie en Allemagne.

 

 

 

 

Découvrez son interview

Carte d’identité

Prénom : Miryam
Age : 25 ans
Situation personnelle : Célibataire
Situation professionnelle : Assistante de français (mais étudiante en pause)
Pays et ville d’origine : France – Paris
Pays et ville d’accueil : Autriche – Linz
Date de début de l’expatriation : Octobre 2016
Motif de l’expatriation : Assistante de français dans un établissement secondaire autrichien après une année Erasmus en Allemagne
Blog : www.nuagenomade.fr

 

Présentez-vous ?

Je m’appelle Miryam, j’ai 25 ans et je viens de Paris en France. Après une année d’Erasmus à Mannheim en Allemagne et l’aucune envie de revenir en France, j’ai décidé de plier bagages et de partir en Autriche où je suis assistante de français. Pendant mon temps libre, je m’adonne à deux passions : voyager et faire de la photographie.

Quelle est l’adresse de votre blog ?

Mon blog s’appelle Nuage Nomade (www.nuagenomade.fr), j’ai créé ce blog car il me permet de partager les photos et voyages que je fais. J’y parle également d’expatriation que ce soit en Allemagne ou en Autriche. Nuage Nomade m’a beaucoup apporté dans la mesure où j’ai rencontré des personnes extraordinaires.

Où vivez-vous actuellement ?

Je vis à Linz, ville de 200 000 habitants à mi-chemin entre Salzbourg à l’ouest et Vienne à l’est. Je suis assistante de français dans deux établissements secondaires de la ville. Je suis à Linz depuis Octobre 2016, et j’y reste jusqu’à la fin du mois de Mai ce qui correspond à la fin de mon contrat d’assistanat. Après ça, je replie bagages pour repartir en Allemagne, à Mannheim où je vais poursuivre mes études.

 

Votre vie avant votre expatriation

Comment était votre vie dans votre pays d’origine ?

J’ai quitté le cocon familial en 2012 pour entamer mes études à Lyon où j’ai vécu et où j’ai étudié l’information et la communication. J’avais une vie assez banale rythmé par les cours à l’université, les ami(e)s et les voyages.

Pour quelles raisons vous êtes vous expatrié ?

J’ai toujours était une expatriée puisque c’est de famille. Mes parents ont vécu au Maroc où je suis d’ailleurs née, j’y ai fait ma scolarité à l’école primaire au Lycée Français. J’ai depuis que je suis petite l’irrésistible envie de bouger. C’est sans doute dû au fait que je suis aussi de nature très curieuse, et avide de connaître de nouvelles cultures.

 

Votre vie à l’étranger

Qu’est ce qui vous plaît dans votre vie à l’étranger ? Qu’est ce qui vous plaît moins ?

Ce que j’aime le plus c’est le fait d’être aussi indépendante et libre. J’adore vivre dans un autre pays que le mien, je trouve ça tellement plus enrichissant et plein de défis. Ce qui me plaît le moins c’est d’être loin des miens.

 

Les caractéristiques de votre pays d’accueil

  • La mentalité des gens

Les Autrichiens eux-mêmes dissent qu’ils sont plus « cool » que les allemands. Étant donné que je peux faire la comparaison ayant vécu en Allemagne, je peux dire qu’ils sont très différents les uns des autres. Disons que les Autrichiens sont sans doute plus souple que les Allemands. Mais ils sont très ouverts, curieux et très amicaux.

  • Le climat

Si vous aimez le froid, alors l’Autriche est faite pour vous ! Nous avons eu un hiver assez froid cette année, c’est descendu à -15° à Linz et dans les environs à -20° avec une bonne couche épaisse de neige. Le climat est assez rigoureux, mais très supportable si on est bien couvert.

  • Le logement

Trouver un logement à Linz est assez compliqué, j’ai mis énormément de temps avant de trouver un logement car pour être honnête, au départ, je ne savais pas où chercher. Je connaissais mieux les sites allemands que les sites autrichiens, mais en fouillant et avec beaucoup de patience j’ai trouvé un charmant appartement où je me sens extrêmement bien ! La recherche d’appartement en soi n’est pas si compliquée, il faut contacter la personne, convenir d’un rendez-vous ou d’un entretien Skype, puis tout se mets en place. Je recommande pour l’Autriche de regarder sur wilhaben.at par exemple.

Est-il facile de partir en weekend ?

Depuis Linz, c’est vraiment pratique parce que la ville se trouve à mi-chemin entre Vienne à l’Est et Salzbourg à l’Ouest. La frontière allemande est à 80km avec comme ville la plus proche Passau. Une charmante ville qu’il faut absolument visiter. La République Tchèque est à 50km plus au nord, Prague est à 2h30 en train. Mais ce qui vaut absolument le coup d’être vu, c’est la sublime région du Salzkammergut dans la région où je vis avec les lacs comme le Traunsee ou le Hallstattersee et les villes de Gmunden, Bad Ischl ou encore Hallstatt.

 

Votre adaptation

Avez-vous rencontré facilement les « gens du pays » ?

Au début ce fut assez délicat car il n’y a pas une grosse communauté de français ou de francophones à Linz, mais j’ai pu rencontrer des personnes vraiment adorables. Ça s’est fait assez rapidement, même si c’était un peu compliqué.

Voyez vous / côtoyez vous d’autres personnes de votre pays d’origine sur place ?

Nous sommes beaucoup d’assistants de français répartis sur tout le territoire autrichien. En Haute-Autriche nous sommes une dizaine ce qui fait que nous sommes parfois amenés à nous voir. Des fois ça fait du bien quand on n’a pas trop le moral !

Vous êtes vous facilement adaptés à votre nouveau pays ?

Oui, sans problème. Cela vient de mon expérience en Allemagne juste avant. C’était juste assez compliqué de se repérer dans une ville que je ne connaissais pas et dans un pays qui ne m’était pas aussi familier que l’Allemagne que j’ai beaucoup parcourue.

Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

J’ai appris l’allemand seule, il y a bientôt 7 ans. Je n’ai jamais eu de cours d’allemand à l’école ou ailleurs. Je l’ai appris par passion pour le pays, mais aussi parce que j’aime bien l’allemand. Aujourd’hui j’ai un niveau B1.2 à l’écrit et un C1 à l’oral. Il faut aussi savoir que mon séjour Erasmus d’un an en Allemagne m’a énormément aidé à progresser et à améliorer mes connaissances. C’est aussi pour cela que j’ai choisi de m’expatriée en Autriche, pour continuer à améliorer mon allemand et découvrir un autre allemand …

 

Votre lien avec votre pays d’origine

A quelle fréquence rentrez vous dans votre pays d’origine ?

Je rentre en France dès que je suis en vacances comme par exemple pour les vacances de Pâques. Le fait d’être assistante de français fait que je suis en vacances en même temps que les élèves et pour la même période.

Avez vous prévu de revenir vivre dans votre pays d’origine un jour ?

Non, pour la simple raison que je ne me vois pas revenir vivre en France. Je sais que mon avenir est ailleurs, c’est aussi devenu une habitude. J’adore vivre à l’étranger.

Conclusion

Comment vous voyez-vous dans le futur ?

Dans le futur, à court terme je me vois à Mannheim en Allemagne où je retourne poursuivre mes études. À long terme, toujours à la découverte du monde qui m’entoure mais je pense que je vais me poser en Allemagne pour un long moment, mais je resterais toujours une nomade.

 

Retrouvez Miryam sur Internet

Le blog de Miryam : www.nuagenomade.fr

Remerciements

Merci à Miryam d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir partagé avec nous sa vie autrichienne !

Vous avez des questions ?

Si vous souhaitez poser des questions à Miryam sur son interview, n’hésitez pas à lui laisser des commentaires sous cet article. Elle se fera un plaisir d’y répondre !

Vous souhaitez participer ?

Si vous souhaitez participer et partager votre expérience de vie à l’étranger, envoyez nous un petit message via le formulaire de la page Comment participer.