20131018_175025

Cynthia, 24 ans, habite en Tanzanie depuis 1 an et demi. Elle est arrivée à Arusha pour son stage de Master et y est resté !

 

 

 

 

tanzanieOù est-ce ?

Il s’agit de la Tanzanie.

 

Découvrez son interview

Carte d’identité

Prénom : Cynthia
Age : 24 ans
Situation professionnelle : Agent de voyage
Pays et ville d’origine : France. Val d’Oise
Pays et ville d’accueil : Tanzanie – Arusha
Motif de l’expatriation : Changer d’air
Type et durée du visa : Visa de travail.Type B. 2 ans
Partenaires d’expatriation : Mon chien Zion !
Blog : http://heybluebird.com/

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Cynthia, j’ai 24 ans et j’habite en Tanzanie depuis maintenant 1 an et demi. Je suis originaire de la région parisienne (val d’Oise) et avant de venir ici je finissais des études de management et je travaillais dans une agence de voyage spécialisée dans le tourisme d’affaire.

Quel est l’adresse de votre blog ?

L’adresse de mon blog est la suivante : http://heybluebird.com/ . J’ai fait un blog pour partager ce que je vis avec ma famille (car il est difficile de donner des nouvelles à tout le monde) mais aussi partager mes expériences sur le voyage et la vie en tant qu’expat à tous les futurs voyageurs ! Je sais à quel point certains conseils peuvent être précieux, je voulais donc en faire profiter !!

Où vivez-vous actuellement ?

En ce moment je vis en Tanzanie, dans la ville d’Arusha, dans le quartier d’Ilboru précisément ! ^^  Je suis arrivée en Tanzanie en octobre 2012 pour faire un stage de fin de master… et je suis restée ! Mon contrat se termine en octobre 2015 .. et je n’ai pas encore de projets bien définis pour la suite !

20131030_172611

Comment était votre vie dans votre pays d’origine ?

Avant de venir en Tanzanie je travaillais dans le tourisme d’affaire et en parallèle je faisais un master de management, je vivais dans un studio de 19 mètres carré… et je menais une vraie vie de parisienne !!

Pour quelles raisons vous êtes-vous expatrié ?

J’ai toujours beaucoup voyagé, parfois pour de très longue période et quand j’ai eu l’opportunité de venir travailler en Tanzanie je n’ai pas hésité une seconde ! Il y a des opportunités de travail qu’on a pas en France (ici on peut être manager d’un hôtel, ou même de plusieurs lodges à 25 ans !). Le soleil brille toute l’année, le niveau de vie est meilleur !!

Comment s’est passé votre départ ?

Tout s’est passé très vite !! J’ai rendu mon studio, déménagé toutes mes affaires dans un box, fait mon passeport, mes vaccins, mes valises et en 3 mois j’étais partie !  (ça parait simple comme ça.. mais c’était beaucoup d’organisation et de stress !! haha)

Comment se sont passées les premières semaines sur place ?

Les premières semaines se sont très bien passées ! j’ai vite trouvé un logement et je me suis vite fait un grand groupe d’amis. J’ai été surprise de la simplicité ave laquelle tout s’est déroulé !!

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre vie à l’étranger ? Qu’est-ce qui vous plaît moins ?

J’aime le climat ! Vue qu’Arusha est en altitude il ne fait jamais trop chaud, et il y a énormément de végétation, tout est très vert ! le mode de vie est agréable, j’ai l’impression d’être en vacances tous les weekend ! Piscine, barbecue, weekend en safari ou au bord de la mer… On a la belle vie ! C’est un pays magnifique et très accessible !

Ce qui me plait moins c’est le faite d’être une blanche en Afrique « Mzungu » en swahili … la rupture entre noirs et blancs et très très présente. Les blancs sont catalogués et ce n’est pas facile tous les jours !

L’aspect culturel aussi me maque ! Ici il n’y a pas de musées, pas de cinémas, pas de boutiques, pas possible non plus de se promener et flâner en marchant …

Quelles sont les caractéristiques de votre pays d’accueil ?

  • Le logement

Oui j’ai trouvé un logement assez rapidement j’ai la chance d’habiter dans une belle maison avec un jardin assez grand !! Ici pas de télé, ni de connexion Wifi, juste le nécessaire mais je suis heureuse ! Pour trouver une maison tout passe par le bouche à oreille. C’est quelqu’un qui connait quelqu’un qui libère sa maison ! Il faut être réactif car les occasions partent très vite !! Le contrat est 3 lignes sur un bout de papier, une poignée de main et c’est bon !!

  • La nourriture

Les plats locaux « l’ugali » élément principal de la cuisine en Afrique de l’est, c’est une farine de maïs cuite à l’eau, agglomérée en boule (totalement insipide) et servie avec un plat en sauce.
La chèvre (bouillie ou grillée) est un plat de fête et le poulet grillé est la viande que je mange le plus.
Le « chips mayai » qui est en gros une omelette aux frites, absolument délicieux !!!
Le ragout de banane avec comme viande de la chèvre, ou du bœuf … pas très fan !
Le riz, cuisiné avec différents épices et sauces, l’accompagnement principal !

  • La scolarité

L’éducation n’est pas le point fort de la Tanzanie .. même si l’école est obligatoire le niveau d’éducation est très très faible ! Les cours sont dispensés en swahili et non en anglais et le niveau ne vole pas très haut… Quand on compare avec le Kenya (pays voisin) on est affolé de voir la différence entre ces deux pays !! le Kenya est extrêmement développé et les écoles la bas valent celles de France … il y a un gros travail la dessus et malheureusement ce n’est pas du tout la priorité du gouvernent !

  • Les vacances

J’ai un contrat Tanzanien, donc j’ai 4 semaines de congés payé par an. Mais vu que je travaille en tant que commercial c’est assez différent.. je n’ai pas besoin d ‘être au bureau, je peux rentrer en France pour plusieurs mois si je le souhaite… mais il faut faire les chiffres !!

  • La santé

Il ne vaut mieux pas être malade !!!! En cas de soucis j’ai une assurance rapatriement, sinon c’est direction le Kenya mais je ne mets pas les pieds dans un hôpital tanzanien !

Les tanzaniens sinon ne sont pas assurés et vivent au jour le jour, il n’y a pas de service de santé. L’important pour eux est de pouvoir manger aujourd’hui et demain est un autre jour. Alors le concept « d’assurance » et de « prévention » ils ne comprennent pas !

  • La conduite

Ou la … la conduite c’est tout un sport ! Ici on conduit à gauche donc déjà il faut s’adapter à être de l’autre côté et prendre les ronds-points à l’envers ! Ensuite il faut slalomer entre les charrettes, les voitures de safari, les dala-dala (transport en commun local), les motos « piki piki » (plus de moto que de voitures en raison du prix moins élevé), les taxis (moto et voiture), les vaches, chèvres et autres animaux en tout genre. Les routes à une voie se transforment en 4 voies, pas vraiment de règles… Une main sur le volant et une main sur le klaxon ! il vaut mieux garder son calme !!!

Il y a très peu de routes goudronnées. Les policiers nous arrêtent souvent, la plupart du temps pour papoter car ils s’ennuient ou nous cherchent des noises pour avoir un bacshish… la corruption fait partie de la culture et cela n’est pas près de changer.

  • Ce qui coûte cher dans votre pays d’accueil / ce qui ne coûte pas cher

Tous les produits importés sont chers ! Et la nourriture en général est assez chère.

Qu’est-ce qui vous dérange le plus dans les mentalités, les habitudes culturelles du pays ?

Comme dit ci-dessus le plus dur est d’être blanc ! les tanzanien n’auront aucun scrupule à nous arnaquer. Ils nous considèrent différents et nous le font sentir ! Nous ne sommes pas toujours les bienvenues, on ne peut pas faire un pas sans être appelé « mzungu » et c’est fatiguant… ceci n’est pas répandu dans toute l’Afrique. Au Kenya par exemple je n’ai jamais été appelé Mzungu, on m’a toujours adressé la parole d’égal à égal et on ne m’a jamais demandé de l’argent ! Encore une fois l’éducation est le problème ….

Avez-vous des «habitudes» ?

J’ai prix des habitudes locales !! Comme avoir toujours un stock de 50 bougies car les coupures d’électricités sont fréquentes, prendre des douches au gobelet quand il n’y a plus d’eau, vivre dehors, boire de l « africafé » (café soluble), demander « comment ça va » de 15 façon différentes avant de demander quoi que ce soit, même si c’est pour acheter 3 œufs !

Est-il facile de partir en weekend ?

Oui il est très facile de partir en weekend, il y a beaucoup de choses à faire ! Tout d’abord il y a les parcs nationaux, dont beucoup sont à moins de 3 heures de route (Parc du Tarangire, parc national d‘Arusha, parc de Manyara, cratère du Ngorongoro) .

De nombreux lodges aux alentours proposent des tarifs résidents donc c’est toujours sympa de passer le weekend dans un beau lodge à ne rien faire !

Il y a aussi beaucoup de lacs où on peut camper, comme le lac Chala, le lac Natron, le lac Babati.
On peut également faire des trekks de quelques heures ou de quelques jours.
Et la mer n’est pas très loin (8 heures de route ou 1 heure d’avion).
Donc pas de quoi s’ennuyer !

20131005_103107Décrivez votre cadre de vie ?

J’habite dans une jolie maison avec jardin.

Pouvez-vous nous raconter une journée typique ? De travail puis une journée de weekend ?

Je me lève vers 7 heures au son des poules du voisin et des chiens qui aboient. Je prends une douche souvent froide, mon petit dej (africafé + plus yaourt et banane) et je file dans le jardin jouer 5 minutes avec Zion mon chien. S’il fait beau je pars au bureau à pied à travers la bananeraie s’il pleut ou menace de pleuvoir je prends la voiture. (avant d’avoir ma voiture, j’ai pris pendant 6 mois un taxi moto). Je dis bonjour aux voisins, au vendeur du duka (magasin) du coin de la rue et descends la route toute défoncé d’Ilboru. Je travaille de 8h à 13h ensuite soit je rentre déjeuner à la maison soit je mange en ville avec mes collègues ou mes amis. Retour au bureau et vers 17h30 je rentre, je fais 1 heure de sport, et ensuite soit je prépare à dîner et dîne à la maison soit je sors manger avec des amis.

Les weekends, jamais vraiment de grasse mat, c’est difficile de dormir tard en Tanzanie ! Je rejoins mes amis pour un brunch et direction la piscine généralement ! On papote on rigole on boit des Kili (bière locales) on refait le monde assis face au Mont Meru et on se dit qu’on est heureux la dans ce petit bout d’Afrique !

Votre adaptation

Votre intégration a-t-elle été facile ?

Oui mon intégration a été très facile. Je me suis très vite fait un bon groupe d’amis sur lequel je peux compter à tout moment. Et c’est important quand on habite loin de ses proches, surtout en Afrique ! Lors de mes autres longs séjours à l’étranger (Italie et Etats Unis) l’intégration a été beaucoup plus difficile, je pense que la communauté expat est très ouverte ! L’intégration auprès des locaux est quant à elle plus difficile. Je m’entends très bien avec mon voisinage mais cela s’arrête là. J’ai quelques amis proches qui sont tanzaniens, mais qui ont fait toute leur scolarité en Europe.

Voyez vous / côtoyez vous d’autres personnes de votre pays d’origine sur place ?

Il y a quelques français dans mon groupe d’amis, mais pas énormément. Peu importe d’où l’on vient ici, tout le monde à un background différent et l’on communique tous en anglais !

Vous êtes-vous facilement adaptés à votre nouveau pays ?

Plutôt facilement, même si ce n’est jamais totalement simple.

Connaissez-vous la langue du pays ?

Les langues officielles sont l’anglais et le swahili.. mais très peu de Tanzaniens parlent anglais, ou alors très mal ! J’ai donc pris des cours de swahili pour apprendre les bases, mais il faudrait que je m’y remette pour pouvoir parler mieux !

20131027_170314

Votre lien avec votre pays d’origine

Face à quelle mentalité/habitude/défaut de votre pays d’origine êtes-vous plus clément, avec le recul d’habiter à l’étranger ?

Mon expatriation en Tanzanie m’a beaucoup éloignée de la mentalité française. J’ai donc mal à être clémente et j’aurai aussi beaucoup de mal à retourner dans un mode de vie métro boulot dodo. De plus le manque d’espace serait terrible ! Je suis malgré tout heureuse d’être issue d’un pays ayant un système social un minimum équitable et un respect de la femme qui n’est pas le même partout.

A quelle fréquence rentrez-vous dans votre pays d’origine ?

J’essaye de rentrer deux fois par an. Une fois à Noel et une fois en avril mai (saison des pluies).

Avez-vous des contacts réguliers avec votre entourage resté dans votre pays d’origine ?

Oui très régulier avec ma famille et amis, Skype, mail wathsapp .. tout est bon ! Le réseau internet et téléphonique est très développé en Afrique !!

Avez vous prévu de revenir vivre dans votre pays d’origine un jour ?

Pour le moment, non je ne me sens pas de repartir en France, car je ne m’y trouve pas à ma place. Je pense qu’un jour cela changera et que je rentrerai, mais d’ici là je cherche ma place ailleurs.

Conclusion

Avez-vous évolué ou grandit depuis votre départ ?

Oui j’ai énormément évolué à travers tous mes voyages mais principalement depuis que je suis en Afrique. Tout voyage est un voyage à travers l’espace mais surtout un voyage à travers soi et autrui.

Les différences de cultures et de mentalités nous forcent sans cesse à nous remettre en question, à abattre nos clichés et stéréotypes, à ouvrir les yeux, à comprendre que tout ne tourne pas autour de notre nombril, que le bonheur n’est pas dans ce que l’on possède. On prend du recul sur ce qui est bien, mal, la vie, la mort, le travail, la famille, sur ce qui est vraiment important et sur ce qui l’est moins… Je continue ma route avec de plus en plus d’humilité, c’est un long parcours car cela remet en cause tout ce qu’on apprend en occident, mais je m’enrichi chaque jours et si jamais je me trompe ou je me perds, je sais où rentrer.

Avez-vous des conseils pour les futurs-expatriés ?

N’hésitez pas une seconde !

Comment vous voyez vous dans 5 ans ?

J’ai du mal à me projeter si loin … mais essayons ! Je pense entre toujours expatrier. Je souhaite devenir instructeur de plongée.. donc j’espère vivre de ça d’ici 5 ans !

Comment vous voyez vous dans 20 ans ?

5 ans c’est déjà dur mais alors 20 !!!! Aucune idée de là où je serai ou de ce que je ferai !! J’espère avoir quelqu’un qui partage ma vie et des petits marmots futur voyageurs !!

Où rêvez-vous de vivre ?

Dans un coin du monde où le vent me portera ! Là où sera bonheur, amour, travail !

Retrouvez Cynthia sur son blog

Le blog de Cynthia : http://heybluebird.com/

heybluebird

 

Remerciements

Merci à Cynthia d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir partagé avec nous sa vie en Tanzanie.

Vous avez des questions ?

Si vous souhaitez poser des questions à Cynthia sur son interview, n’hésitez pas à lui laisser des commentaires sous cet article. Elle se fera un plaisir d’y répondre !

Vous souhaitez participer ?

Si vous souhaitez participer et partager votre expérience de vie à l’étranger, envoyez nous un petit message via le formulaire de la page Comment participer.

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article :

  • Vivre en tanzanie