L’interview de Delphine, en Angleterre

IMG_4959

Delphine, une jeune parisienne londonienne, est actuellement jeune fille au pair à Londres.

 

 

 

 

 

angleterreOù est-ce ?

Il s’agit du marché couvert de Covent Garden à la période de Noël, à Londres, en Angleterre.

 

 

Découvrez son interview

Carte d’identité

Prénom : Delphine
Age : 20 ans
Profession : Jeune fille au pair
Situation personnelle : Célibataire sans enfant
Pays et ville d’origine : France – Paris
Pays et ville d’accueil : Royaume-Uni – Londres
Bloghttp://cettepetitecarte.blogspot.com/

Qui êtes-vous ?

Je suis une jeune parisienne londonienne. J’aime bien cette définition. Je me sens définitivement européenne grâce à mes précédents voyages (Italie, Grèce, Espagne, Allemagne, Belgique, Malte, Croatie) et ma récente installation au Royaume-Uni.

Comment était votre vie dans votre pays d’origine ?

Juste avant de quitter la France j’étais étudiante en art. Je vivais entre mon studio et chez mes parents. Je ne trouvais pas vraiment de plaisir à suivre des cours qui ne m’intéressaient qu’à moitié, J’avais envie de voir plus grand et d’apprendre par moi même.

Pour quelle(s) raison(s) avez-vous choisi de vous expatrier ?

J’avais besoin de voyager. C’est une expérience que j’avais envie de vivre depuis plusieurs années et dont j’avais toujours rêvé. C’est vrai que la lassitude d’un mode de vie que je connais par cœur et la routine parisienne m’ont fatiguée. J’ai le goût du voyage et de l’aventure grâce à mon éducation et j’ai toujours pensé qu’il était plus important d’apprendre la vie en découvrant les choses par soi-même plutôt qu’assis sur un banc d’école.

Comment s’est passé votre départ ?

Mon départ à été précipité. J’ai cherché pendant près d’un mois une famille pour m’accueillir sur le site http://aupairworld.com et quand j’ai enfin trouvé une famille qui me correspondait, ils avaient besoin de moi la semaine qui suivait alors j’ai fait ma valise et j’ai sauté dans le premier train après avoir fait un gros bisous à mes amis et ma famille.

Les triplés pour qui j'étais jeunne fille au pair en arrivant à Londres, à la ferme de Hackney.

Les triplés pour qui j’étais jeunne fille au pair en arrivant à Londres, à la ferme de Hackney.

Comment se sont passées les premières semaines sur place ?

J’avais de bonnes bases en anglais donc pour la compréhension ça a été beaucoup moins difficile que ce que je pensais. J’ai également l’habitude de me faire comprendre par des gestes. Et je pense qu’un sourire est toujours important peu importe le pays où l’on est accueilli. Ce qui a été le plus difficile c’était de m’entendre et me faire comprendre par les enfants de la famille. Ils ont trois ans et demi et ma présence les a un peu déstabilisés les premières semaines.

Qu’est-ce qui vous plait dans le pays où vous vivez actuellement ?

J’aime l’ambiance générale de Londres, j’aime les soirées improvisées, les pubs. Mais ce qui me plaît par dessus tout c’est la diversité des cultures et des styles et le fait de ne pas se sentir jugé en permanence.

Qu’est-ce qui vous dérange dans le pays où vous vivez actuellement ?

J’ai beaucoup de mal avec le prix des transports en commun. C’est vraiment cher pour le moindre déplacement Que ce soit le métro, le bus ou même les vélos mis à disposition par Barlays.

Quelles sont les caractéristiques de votre pays d’expatriation ?

  • Le climat

Tempéré. Ahah. Londres est connu pour la pluie mais au final, ce n’est pas forcément plus qu’à Paris.

  • Les rues couvertes de tags entre Shoreditch et Old Street.

    Les rues couvertes de tags entre Shoreditch et Old Street.

    La mentalité des gens

J’ai une petite anecdote à ce propos. En parlant à un anglais rencontré en soirée je lui ai dit « J’aime les gens à Londres, ils sont ouvert d’esprit ». Là dessus il m’a répondu « Ce n’est pas qu’ils sont ouvert d’esprit (au contraire), c’est juste que Paris est la seule ville ou les gens sont encore moins ouvert d’esprit qu’à Londres. ». En réalité les anglais sont très différents en journée et la nuit. A partir de 17h quand tout le monde se retrouve au pub ça devient très convivial. En revanche le matin tout le monde tire la tronche.

  • La nourriture

Je suis dans une famille anglaise et j’ai donc droit au porridge le matin (ce que je trouve particulièrement écœurant personnellement). Sinon il y a aussi des « pie », sortes de tourtes au poulet en général. Mais surtout les fish&chips. C’est ce qui vaut vraiment le coup en fait d’après moi.

  • Le système de santé

J’ai été surprise de ne jamais payer mes consultations chez le médecin et d’être prise en RDV dans l’heure où je l’avais demandé presque à chaque fois. C’est vraiment pratique. En revanche j’ai cru comprendre que les anglais évitaient les médicaments car c’est un vrai casse-tête d’obtenir une ordonnance. D’ailleurs quand on a une ordonnance c’est elle qu’on paye chez le pharmacien et pas le prix des médicaments. Très étrange.
D’ailleurs à propos des pharmacie « Boots » c’est amusant car ça ressemble plutôt à une droguerie, ils vendent des produits de beautés aux médicaments en passant par des sandwichs…

Qu’y a-t-il à visiter près de là où vous habitez ?

J’habite à Hackney en zone 2 de Londres sur l’overground. Près de chez moi il n’y a pas grand chose à visiter mais ce qui est agréable ce sont les marchés le week-end, surtout le dimanche. A la période de Noël c’est d’ailleurs encore plus chouette.

Quel(s) lien(s) gardez-vous avec votre pays d’origine et votre vie là-bas ?

Je ne rentre qu’en France pour les vacances de Noël et d’été et c’est largement suffisant bien que les deux pays soient proches. Sinon, j’utilise beaucoup Skype et Facebook pour rester en contact avec ma famille et mes amis.

Les belles demeures qui bordent la Tamise près de Windsor.

Les belles demeures qui bordent la Tamise près de Windsor.

Quels liens comptez-vous entretenir avec votre pays d’origine et votre pays d’expatriation ?

Pour l’instant je ne sais pas encore où j’aimerais définitivement vivre mais c’est vrai que j’adorerais voyager encore un peu avant de rentrer en France pour mes études.

Tenez-vous un blog à propos de votre expatriation ?

Oui. J’ai un blog qui s’appelle http://cettepetitecarte.blogspot.com. J’ai commencé à le rédiger pour donner des nouvelles à mes proches restés en France. Et puis finalement c’est vrai que j’aime beaucoup écrire pour moi même et me souvenir des activités que j’ai pu faire aussi.

Qu’avez-vous à ajouter pour conclure ?

Je n’ai qu’un conseil à donner à tout ceux qui n’osent pas se lancer dans l’aventure et devenir expatrié : C’est le meilleur moyen d’apprendre à se connaître, à connaître le monde et à se rendre compte qu’on peut être aussi bien ailleurs que chez soi. Je ne parle pas forcément que de l’Angleterre mais c’est vrai que faire des voyages ouvre l’esprit.

Oxford Street le 1er jour de Delphine à Londres avec les fameux bus rouges à doubles étages et les "black cab".

Oxford Street le 1er jour de Delphine à Londres avec les fameux bus rouges à doubles étages et les “black cab”.

Retrouvez Delphine sur son blog

Le blog de Delphine : http://cettepetitecarte.blogspot.com/.

paristolondon

Remerciements

Merci à Delphine d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir partagé avec nous son expérience de jeune fille au pair en Angleterre !

Vous avez des questions ?

Si vous souhaitez poser des questions à Delphine sur son interview, n’hésitez pas à lui laisser des commentaires sous cet article. Elle se fera un plaisir d’y répondre !

Vous souhaitez participer ?

Si vous souhaitez participer et partager votre expérience de vie à l’étranger, envoyez nous un petit message via le formulaire de la page Comment participer.