L’interview de Julien, en Tour du Monde

DSC_1035

Julien, sa femme et leur fils sont partis en tour du monde le 9 septembre 2013. Ils nous racontent leur expérience !

 

 

 

Découvrez leur interview

Carte d’identité

Prénom : Julien
Age : 35 ans
Profession : Conseillé financier – Auto entrepreneur
Situation personnelle : Marié, 1 enfant
Pays et ville d’origine : France, La Rochelle
Date de départ : Le 09/09/2013
Durée du tour du monde : Entre 1 et 2 ans
Partenaires du tour du monde : Johanna (ma femme), Lucas (mon fils)
Congés : Nous avons quitté nos emplois
Bloghttp://www.basketetsacados.com

Présentez-vous

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Julien et suis âgé de 35 ans. Après avoir vécu 25 ans en région parisienne je me suis installé à La Rochelle en 2003 où j’ai rencontré ma future épouse. Nous nous sommes en fait mariés en juillet 2012 après avoir donné naissance à Lucas en juillet 2009. A l’occasion de notre tour du monde nous sommes devenus Blogueurs Voyageurs par passion et aujourd’hui par nécessité pour financer une partie de notre voyage.

Pourquoi avoir décidé de faire un tour du monde ?

C’était avant tout un rêve de gosse de découvrir le monde et de voir comment vivent les hommes à l’autre bout de la planète. Après avoir vécu une année très compliquée sur le plan personnel en 2012 nous avons pensé que c’était le bon moment, le bon timing pour se lancer dans l’aventure. De plus Lucas étant en deuxième année de maternelle cela nous laissait deux ans pour vivre notre rêve sans trop de contrainte scolaire (école obligatoire à partir du CP).

Où et comment viviez-vous avant votre tour du monde ?

Nous avons une maison en Charente-Maritime à Echillais (une petite ville de 3000 habitants) à 10 minutes de la mer. Nous étions comme beaucoup de Français dans notre routine : transport, boulot, dodo… Avec des projets très classiques en cours, comme l’achat de la maison, les loisirs le week-end etc…

Quel est l’adresse de votre blog ?

logohttp://www.basketetsacados.com est un blog voyage qui permet à la fois de partager notre aventure avec notre famille, nos amis et le plus grand nombre de francophones et aussi depuis peu qui permet de gagner un peu d’argent pour nous aider à financer notre tour du monde. Le blog est une véritable passion qui permet également de nous exprimer sur notre voyage, nos découvertes et de donner un grand nombre d’informations utiles pour de futurs voyageurs. L’idée est aussi de montrer que l’on peut tout à fait allier passion du voyage et vie de famille, de montrer aux francophones que le monde est sûr et que l’on peut se lancer pour réaliser son rêve… Rien n’est impossible pour qui a décidé de vivre ses rêves, il faut simplement se dire « chiche on se lance » !

Votre tour du monde

Comment s’est passé votre départ ?

Le départ s’est passé en douceur après une année de préparation de notre projet. Nous avons eu le temps de sensibiliser tout le monde (famille et amis) et de nous armer pour la grande aventure. Nous avons eu la surprise de voir une dizaine de proches sur le quai de gare à notre départ.

IMG_9983

Comment se sont passées vos premières semaines en tour du monde ?

Il nous aura fallu l’Inde (36 jours) pour entrer pleinement dans l’aventure. Il semble que ce soit le temps nécessaire pour que notre cerveau comprenne que le quotidien a changé. Les premières semaines se sont plutôt bien passées, nous avons fait quelques belles rencontres et découvert de nouveaux horizons.

Quelles étaient vos craintes/inquiétudes pour ce tour du monde? Avez-vous rencontré des difficultés ?

Nous n’avions pas de craintes particulières si ce n’est celles du quotidien à savoir : où allons-nous dormir ? Qu’allons-nous manger ? Lucas sera-t-il bien ? Aurons-nous une connexion Wifi ? Etc… Seul petit pépin au début du voyage : nous avons cassé la carte mère de notre ordinateur et avons du la faire réparer à Fort Kochi en Inde (cela nous a coûté la coquette somme de 500 euros !).

Quelles étaient vos objectifs/attentes ? Les avez vous réalisés ?

L’Idée était de découvrir le monde, de voir comment vivent les hommes à l’autre bout de la planète, connaître d’autres pays, avoir le temps de vivre, arrêter un peu la machine infernale du quotidien à laquelle nous sommes tous confrontés lorsque nous vivons selon les règles d’un état. Je pense qu’on peut considérer que ce voyage nous a apporté et nous apporte encore beaucoup de réponses aux questions existentielles que nous nous posons. Il en ressort beaucoup de positif. C’était aussi un rêve de gosse de partir et de voir ailleurs si c’est mieux, différent etc… Et forcément le voyage répond, d’une façon ou d’une autre, à ces interrogations tous les jours. Enfin c’est aussi l’occasion pour nous de rompre avec notre vie d’avant et pourquoi pas de nous réorienter sur un métier qui nous passionne au delà du simple côté alimentaire.

Comment s’est passé votre retour ?

Nous sommes toujours en voyage et répondrons donc à cette question à notre retour. Je peux d’ores et déjà dire que je ne retournerai pas à mon métier d’avant. Nous sommes cependant conscients que serons sûrement obligés de faire quelques concessions et de travailler pour ramener ce qu’il faut à la maison pour vivre. Mais une chose est sûre : le virus du voyage nous à frappé et il ne nous quittera jamais plus !

DSC_0893

Les caractéristiques de votre tour du monde

  • L’idée

Le voyage nous a toujours attiré, mais comme beaucoup nous repoussions inconsciemment la concrétisation de cette idée car nous étions pris dans la machine infernale de la vie. On a toujours une bonne raison pour remettre à plus tard ce genre de projet. C’est en mai 2012 après une année difficile moralement (gros pépins familiaux) que nous avons pris conscience que la vie est courte et qu’il ne tient qu’à nous de réaliser nos rêves et de vivre la vie que nous espérons. Finalement trop de personnes veulent réaliser des projets mais ne se lancent pas par crainte. L’idée était là depuis longtemps et nous avons pris encore un peu plus d’un an pour organiser notre départ.

  • L’itinéraire

Nous avons, Johanna et moi dressé la liste des pays qui nous tenaient vraiment à cœur de découvrir, puis avons éliminé ceux que nous avions le moins envie de voir. Au départ 45 pays pour n’en garder qu’une bonne trentaine. De plus nous avons beaucoup réfléchi, pensé notre voyage, mais en laissant une grande place à l’improvisation, au coup de cœur de dernière minute, aux rencontres, etc… Cela a fait partie des nombreuses réflexions de notre année de préparation.
Bref, notre itinéraire était et est toujours : l’Asie, l’Océanie, l’Amérique du sud et l’Amérique du nord. Nous avons, au fur et à mesure du voyage, supprimé quelques destinations et à ce jour rajouté aucune.

  • Les bagages

Nous sommes équipés de sacs à dos (comme le nom de notre blog le rappelle) et avons emmené beaucoup trop de choses… certainement pour nous rassurer, mais avec le recul nous aurions vraiment pu réduire notre liste de voyage. Au départ nous avions 3 sacs à dos de 70, 60 et 30 litres pour un poids total de 33 kilos. Aujourd’hui nous avons 10 kilos de plus et un sac de 40 litres supplémentaire !

  • Les moyens de transports

Nous utilisons l’avion pour les grandes distances et privilégions les moyens de transport locaux dès que cela est possible. Ils sont un très bon moyen pour réaliser de substantielles économies mais aussi pour s’immerger pleinement dans la culture locale.

  • IMG_0016Les logements

Pour le moment (Asie) nous avons privilégié hôtels, guest-houses, mansions, parce que le logement n’est pas très cher en Asie du Sud-Est, mais je pense qu’il faudra savoir s’adapter à son environnement et en Océanie cela sera sûrement camping et van….

  • La scolarisation

Pas de soucis de ce côté là, car Lucas rentre au CP en septembre 2015.  L’école du voyage et de la vie lui apprendrons sûrement plus que la maternelle.

  • Le budget

À ce jour il est très compliqué de faire un bilan sur le coût du voyage, mais nous essayons de tenir un budget de 60 euros par jour environ. Nous n’avons aucun sponsor. Nous avons vendu un terrain, économisé et travaillons beaucoup sur le blog ce qui nous permet à ce jour de financer notre voyage. Nous verrons si notre budget nous permet de tenir deux ans et si ce n’est pas le cas nous rentrerons.

  • La santé et les assurances

Pour les assurances nous avons la MAIF qui nous couvre en partie. Nous allons également souscrire chez CHAPKA d’ici peu avec leur assurance Cap Aventure qui présente un très bon ratio coût/garanties. Dans notre trousse à pharmacie on trouve le minimum (bandages, pansements, antibiotiques, désinfectants, aspirine, spasfon, smecta, crèmes et les anti staminiques pour l’ allergie de Lucas, nous avons également quelques seringues stériles au cas où).

Vos impressions

Qu’est-ce qui vous a plu dans votre tour du monde ou jusque là ? Qu’est-ce qui vous a moins plu ?

Nous avons adoré, Tioman en Malaisie, Bagan et Inle en Birmanie, le Vietnam et le Japon. Nous avons aimé les rencontres, des paysages de folie, certains plats atypiques, les tigres, les singes, la plongée, nos tours en scooter et tant d’autres choses. Nous n’avons vraiment pas aimé, Koh Phi Phi, les locaux qui ne voyaient en nous que des billets de banques, certains plats immangeables…

Qu’avez-vous préféré ?

Pays préférés : Thaïlande pour Johanna, Birmanie pour moi et l’Inde pour Lucas,
Endroit préféré : Tekek à Tioman en Malaisie
Monument préféré : sûrement les Pagodes de Bagan,
Et pour la culture, c’est difficile, mais je crois que la gentillesse Birmane nous a vraiment touché.

DSC_0430Pouvez-vous nous raconter 3 anecdotes ?

Au début de notre voyage nous nous sommes retrouvés à Bangkok dans le même hôtel qu’une autre famille de « Tourdumondistes » partie à la même époque que nous. En fait, ce sont 3 autres familles qui étaient là en même temps que nous (Un monde de gnous, le tour du monde à 80 cm et le tour du globe au blog). Le côté amusant est que nous avions tous été interviewés par Sarah (du blog de Sarah) avant notre départ, cela dans un même article, et que sans nous concerter nous nous sommes tous retrouvés ensemble à l’autre bout du monde. Nous avons passé quelques bonnes soirées et conservé de très bon souvenirs pour les petits et les grands. Le monde est petit…

Nous utilisons les transports locaux au maximum et entre autre le bus ce qui nous à valu quelques voyages un peu Rock’n’roll. Je me remémore avec effroi notre voyage de nuit pour rallier Vientiane au Laos à Vinh au Vietnam, avec un passage de frontière. Au Laos, les bus de nuit comportent deux rangées de lits doubles sur deux étages et d’après mes calculs cela représentait environ 40 places. Nous sommes donc rentrés dans le bus vers 20h30 et là avons constaté de suite qu’il était bien rempli par des locaux. Beaucoup de couchettes étaient sur occupées et des personnes restaient dans le couloir… le chauffeur compréhensif nous libéra généreusement un lit double en bas à l’avant du bus. Le bus partit pour Vinh et au bout d’un quart d’heure il fit un premier arrêt et 10 personnes de plus montèrent… Et toutes les dix minutes pendant l’heure qui suivit ce fut le même cinéma, tant et si bien qu’on finit par se retrouver à plus de 100 dans un bus de 40 maxi. Dès lors je vous laisse imaginer le voyage de nuit. A 3 heures du matin nous arrivâmes à la frontière, le bus s’arrêta, le chauffeur ouvrit la porte et nous attendîmes en essayant de dormir les uns sur les autres jusqu’à ce que la frontière ouvre à 7 heures du matin. Il faisait très froid. Nous arrivâmes finalement à Vinh sur le coup des 14 heures. Je crois que nous n’oublierons jamais ce voyage tant il fut cauchemardesque.

Avez vous rencontré facilement les “gens du pays” ?

Cela dépend des pays, mais globalement nous avons constaté qu’avec un enfant les gens venaient assez facilement vers nous. A ce jour de notre périple il apparaît que c’est en Inde, Birmanie, Malaisie et au Vietnam où cela a été le plus facile de rencontrer les locaux. A contrario cela a été  plus compliqué à Singapour et à Tokyo.

Avez-vous rencontré beaucoup de français ?

Nous avons rencontré des Français un peu partout dans le monde à de nombreuses reprises, excepté en Inde. C’est sûrement en Thaïlande qu’on en retrouve le plus.

Vous êtes vous facilement adapté aux différents pays et aux différentes cultures ?

Oui, nous n’avons eu aucun problème d’adaptation si ce n’est un vrai manque au niveau de la nourriture française.

Aviez vous des contacts réguliers avec votre entourage resté dans votre pays d’origine ? Votre entourage vous manque-t-il ?

Bien sûr notre famille et nos amis nous manquent… ma femme et Lucas y sont très sensibles. Mais avec internet (partout dans le monde) et Skype nous arrivons à communiquer de temps à autre.

DSC_0361Et pour finir

Avez vous évolué ou grandit grâce à votre tour du monde ?

Un tour du monde et particulièrement à plusieurs (en tout cas en famille) vous oblige inévitablement à évoluer. Vous êtes toute la journée avec vos enfants, votre conjoint et forcément vous n’êtes pas toujours en phase. Il est donc nécessaire d’être plus à l’écoute, d’accepter de ne pas avoir raison tout le temps et de se remettre en question. Vous êtes obligé de composer avec les envies et les besoins de vos compagnons de route. Je ne crois pas que l’on change de mentalité, mais je pense que l’on évolue, que l’on grandit (et cela à n’importe quel âge).

Inéluctablement notre vision de la vie change en permanence en fonction de notre environnement et des rencontres que nous faisons. Le voyage nous rend probablement plus tolérant. Un premier constat évident est que le monde est sûr et souvent beaucoup plus ouvert que la France. Cependant il est encore trop tôt pour vraiment tirer de grandes conclusions sur notre voyage car il est loin d’être terminé. Pour la suite, nous verrons bien quand nous y serons…

Avez-vous des conseils pour les futurs-tour-du-mondistes ?

Oui ! Préparez bien votre périple et pour vous y aider allez sur notre blog de voyage où vous trouverez une mine d’informations…;)

Dans quel coin du monde rêvez vous de vivre ?

Nous aimons beaucoup notre vie en France (notre cadre de vie). Mais nous avons envisagé le Japon et Singapour quand nous y étions. On en rediscutera après le voyage…

DSC_0320

Retrouvez Julien sur son blog

Le blog de Julien : http://www.basketetsacados.com/

basketetsacsados

Remerciements

Merci à Julien d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir partagé avec nous son tour du monde en famille !

Vous avez des questions ?

Si vous souhaitez poser des questions à Julien et sa famille sur cette interview ou sur leur tour du monde, n’hésitez pas à leur laisser des commentaires sous cet article. Ils se feront un plaisir d’y répondre !

Vous souhaitez participer ?

Si vous souhaitez participer et partager votre expérience de vie à l’étranger, envoyez nous un petit message via le formulaire de la page Comment participer.