L’interview de Serge & Angeline, au Canada


ou-est-ce

Serge et Angeline ont ouvert un gîte au Québec il y a 8 ans. Découvrez leur nouvelle vie québécoise.

 

 

 

 

canada

Découvrez leur interview

Carte d’identité

Prénom : Serge et Angeline
Age : 57 et 56 ans
Situation personnelle : mariés 4 enfants (3 en France et 1 avec nous au Quebec)
Situation professionnelle : propriétaire d’un gîte
Pays et ville d’origine : France, région de Carpentras
Pays et ville d’accueil : Canada (Quebec),  village de Pierreville
Type et durée du visa : résidents permanents
Date de début d’expatriation : Décembre 2006
Motif de l’expatriation : envie de vivre autre chose
Site internet : http://www.gitedumauditfrancais.net/

Présentez-vous ?

Nous sommes un couple de français, qui venons du plateau ardéchois où nous avions un centre de location de quads et organisions des randos en quad.
Nous sommes marié et nous avons 4 grand enfants dont 3 sont en France (ils ont leur travail) et la toute dernière (21 ans) qui vit avec nous au Quebec.
Nous avons acheté une vielle maison que nous avons retapé et nous y avons créé notre gîte qui en fait nous sert de base de départ à toute notre organisation de séjour au Quebec.
Notre temps libre nous le passons souvent dans la nature.

Quelle est l’adresse de votre blog ?

Nous n’avons pas de blog mais pour celles et ceux qui désirent en savoir un peu plus sur le genre de vie que nous nous sommes donné vous pouvez soit visiter notre site internet www.gitedumauditfrancais.net soit notre page facebook qui reflette bien notre vie au Quebec https://www.facebook.com/gitedu.mauditfrancais

Où vivez-vous actuellement ?

On vit donc au Quebec en ce moment !!

Votre vie avant votre expatriation

Comment était votre vie dans votre pays d’origine ?

Notre vie avant était tout aussi bien, nous étions dans la montagne ardéchoise, et avions des amis.

Pour quelles raisons vous êtes vous expatrié ?

Nous sommes allés nous installer au Quebec pour vivre une aventure et une autre expérience.

Serge et Angeline

Serge et Angeline

Votre vie à l’étranger

Comment s’est passé votre départ ?

Pour notre départ nous avions tout planifié et nous avions loué un emplacement dans un conteneurs pour y mettre les deux caisses que nous avions fait et qui contenait juste nos affaires personnelles (surtout vêtement et vaisselles) nous avions même déjà acheté notre future voiture par internet.

Comment se sont passées les premières semaines sur place ?

Lorsque nous sommes arrivés sur place nous avions loué une chambre dans un motel dans la petite ville à coté de là où nous comptions nous installer le temps de nous permettre de chercher de quoi louer vraiment ou d’acheter quelque chose.

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre vie à l’étranger ? Qu’est-ce qui vous plaît moins ?

Ce qui nous plait : il y en a plein de choses qui nous plaisent mais ils nous est difficile de choisir vraiment.

Ce qui nous plais moins : je dirais l’hiver qui même si il nous apporte des clients est quand même peut être un peut long, mais on s’y fait.

Par rapport à votre pays d’origine, qu’est-ce qui est mieux, qu’est-ce qui est moins bien ?

On ne peut comparer que ce qui est comparable et la tout un univers sépare nos deux pays. Je dirais que socialement, il ne faut pas venir ici (système médical pénible, il n’y a pas 5 semaines de congés par an, et les gens ne sont pas à 35 hr/semaines ….etc ). Notez que je dis cela mais c’est pas pour nous car travaillant pour nous on ne compte pas nos heures.

562903_449089775210260_2134122487_n

Les caractéristiques de votre pays d’accueil

Les grands espaces, mais attention il y a aussi beaucoup de terres privées.

  • La mentalité des locaux

Très sympa, mais ce sont quand même des nord-américains même si ils ne veulent pas que cela soit dit.

  • Le climat

Très beau à la belle saison (printemps, été et automne) et rude en hiver (de novembre à fin mars).

  • Le logement

Il y a plein de maisons ou d’appartements à vendre ou à louer et cela ce fait assez facilement (il suffit de voir les petites annonces sur place).

  • La nourriture

La nourriture est toute une question surtout lorsqu’on vient de France où on est habitué à manger très varié. Ici ils ont fait beaucoup de progrès mais reste que si on veut manger comme en France attendez vous à avoir un beau budget bouffe.

  • Les vacances

Pour nous c’est au minimum 4 à 6 semaines par an que nous prenons, reparties dans les saisons creuses de notre entreprise mais pour celles et ceux qui travaillent pour un patron c’est en règle générale 2 semaines de congés payé maxi (vous pouvez avoir plus dans certaines entreprise,  mais c’est à vos frais).

  • La santé

LA C’EST TOUT SIMPLEMENT LA GALÈRE : pas de docteur à domicile, si vous avez la chance d’en avoir un ce sera quasiment que sur rendez vous , et lorsque vous avez le rendez-vous soit vous êtes plus mal soit vous êtes guéri ce qui fait que en règle générale, lorsque on est malade, on va aux urgences et là on sait lorsqu’on y entre mais on ne sait pas à quelle heure on en sors (exemple l’an dernier pour une otite, 8 hr d’attente).

  • La conduite

Pour le permis voiture on vous donne équivalent (en payant bien sûr, on est en Amérique du Nord), et on roule comme en France y’a pas vraiment de différence ou très peu.

  • Ce qui coûte cher / ce qui ne coûte pas très cher

Tout ce qui est d’importation est assez cher et c’est autant difficile d’emprunter qu’en France. Pour ce qui n’est pas cher, je dirais que je vois rien car lorsque on travaille ici avec un salaire d’ici la vie est quasiment aussi chère qu’en France.

Qu’est-ce qui vous dérange le plus dans les mentalités, les habitudes culturelles du pays ?

Le “je m’en foutisme des gens”, mais ça c’est devenu un peu mondial.

Avez-vous des habitudes ?

Non j’ai gardé notre vie d’avant avec quelques accommodations québécoises.

Est-il facile de partir en weekend ?

Il est très facile de partir en weekend et d’ailleurs les québécois partent souvent tout au long de l’année, cela compense pour le manque de vacances annuelles.

Décrivez votre cadre de vie ?

Pour ce qui est de notre vie, elle est toute simple et nous vivons dans une grande maison avec un joli terrain en campagne.

Racontez nous une anecdote

Là j’en ai plein, mais celle qui me vient à l’esprit c’est lorsqu’à chaque fois que les clients nous demandent pourquoi notre gîte s’appelle le gîte du maudit français, il faut savoir que c’est en mémoire d’un monsieur à la retraite : Monsieur Laurier Boiverts  que j’avais connu avant d’avoir le gîte et qui lorsque j’allais en balade ou autre venait souvent avec moi car cela lui permettait de sortir un peu et lorsqu’il me voyait il me disait toujours avec son accent québécois : “on s’en va où aujourd’hui mon maudit français ?”. J’étais son maudit français et c’est donc en sa mémoire que l’on a donné ce nom à notre gîte.

Racontez une journée typique

Une journée typique de travail chez nous c’est une activité ou une balade guidée pour moi avec nos clients, et pour Angeline la préparation des repas, petits déjeuners et autre, et pour ce qui est de nos temps libres c’est à notre goût du jour lorsque on se lève le matin et que l’on sait que l’on a personne.

10256563_553367068115863_7458496087327489954_n

Votre adaptation

Votre intégration a-t-elle été facile ?

Oui très, mais lorsqu’on va au devant des gens c’est jamais difficile.

Avez vous rencontré facilement les “gens du pays” ?

Alors là, par contre, il faut savoir que l’on se fait très peu de vrais amis québécois. Beaucoup de connaissances très sympas, mais de la vrai amitié c’est plus difficile. Mais bon c’est notre experience (un peu aussi de celles des certains français que nous avons accuellis au gîte et qui nous ont dit la même chose).

Voyez vous / côtoyez vous d’autres personnes de votre pays d’origine sur place ?

Pas beaucoup car nous sommes en campagne et les français sont plutôt rares. Par contre, nous recevons pas mal de français qui viennent et habitent à Montréal.

Vous êtes-vous facilement adapté ?

Oui sans problème.

Connaissez-vous la langue du pays ?

La langue du Québec étant le français, pas de problème (d’ailleurs on ne parle pas du tout anglais). Par contre pour celles et ceux qui envisagent de venir vivre ici et de s’installer dans la région de Montréal, il est bien utile de parler l’anglais même ci cela n’est pas indispensable.

10291788_569777283141508_7392211480620680751_n

Votre lien avec votre pays d’origine

A quelle fréquence rentrez vous dans votre pays d’origine ?

Toutes les années fin novembre début décembre.

Avez vous des contacts réguliers avec votre entourage resté dans votre pays d’origine ?

Oui bien sur par internet et il est vrai que la famille manque toujours un peu quand même.

Avez vous prévu de revenir vivre dans votre pays d’origine un jour ?

Pas vraiment ou alors on se partagera un peu entre les deux, mais on verra cela lorsque nous serons à la retraite.

10373774_570835946368975_7913021400902204134_n

Conclusion

Avez-vous grandit ou évolué depuis votre départ ?

Je ne saurais dire si l’on a évolué et si cela est dans le bon sens. Notre mentalité est restée la même, on ne renie pas nos origines, nous sommes provençaux avant tout.

Avez-vous des conseils pour les futurs-expatriés ?

Le pays est fantastique, mais ce n’est pas l’eldorado. Seuls ceux qui viennent pour bosser vraiment en profiteront mais ne vous attendez pas à vivre une vie de patachon.

Dans quel coin du monde rêvez vous de vivre ?

Cuba ne nous déplairait pas pour la retraite mais la c’est une autre histoire.

Retrouvez Serge et Angeline sur internet

Le site internet de Serge et Angeline : http://www.gitedumauditfrancais.net/

393284_125318760920698_1410776130_n

En ajoutant à vos amis le profil facebook du Gîte du maudit français, vous bénéficierez de 5% de réduction sur tous leurs séjours !!!

 

Remerciements

Merci à Serge et Angeline d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir partagé avec nous leur vie canadienne !

Vous avez des questions ?

Si vous souhaitez poser des questions à Serge et Angeline sur leur interview, n’hésitez pas à leur laisser des commentaires sous cet article. Ils se feront un plaisir d’y répondre !

Vous souhaitez participer ?

Si vous souhaitez participer et partager votre expérience de vie à l’étranger, envoyez nous un petit message via le formulaire de la page Comment participer.