L’interview de Gaëlle, sur l’île de la Réunion


Saint-Paul front de mer

Gaëlle vit sur l’île de la Réunion depuis quelques mois et nous raconte ses premières impressions.

 

 

 

 

ile-de-la-reunionDécouvrez son interview

Carte d’identité

Prénom : Gaëlle
Age : 42 ans
Situation personnelle : Pacsée 1 garçon de 11 ans de mon côté et 3 filles (majeures) du côté de Monsieur
Situation professionnelle : Employée administrative et mon pacsé : professeur spécialisé des écoles.
Pays et ville d’origine : Lorient, Bretagne, France Métropolitaine
Pays et ville d’accueil : Saint-Paul, Ile de La Réunion, France Outre-Mer
Type et durée du visa : aucun
Début de votre expatriation : Le 19 juillet 2014
Partenaires d’expatriation : Mon pacsé et mon fils
Motif de l’expatriation : Envie d’une vie sous les tropiques réalisée grâce à la mutation de mon pacsé
Blog : http://www.123zoleil.fr/ et http://www.aparssa.fr/

 

Présentez-vous ?

Quadra bretonne vivant pleinement sa seconde vie avec son pacsé, heureuse maman d’un garçon et heureuse belle-maman de 3 jeunes femmes. Redevenue SBF (sans boulot fixe) pour cause d’envie de nouvelle vie, je viens de trouver un emploi en tant qu’employée administrative en CDD. Je mesure ma chance et je m’installe chaque jour un peu plus dans cette nouvelle vie pour mon plus grand bonheur et celui de mes zom’s.

Quelle est l’adresse de votre blog ?

http://www.123zoleil.fr/, pour garder une trace, donner des nouvelles aux proches et pourquoi pas faire bénéficier de mon expérience à ceux qui auraient envie de venir s’installer sur l’Ile Intense. J’aime écrire et le second degré et ça me détend.

Où vivez-vous actuellement ?

Nous sommes sur Saint-Paul (côte Ouest), un peu dans les hauts. Mon pacsé a obtenu sa mutation définitive ici. Ce n’est pas la première fois que je vis à l’ « Etranger » (rappelons que La réunion fait partie de la France) , j’ai vécu plus jeune en Angleterre et mon pacsé a vécu en Polynésie Française.

frangipanier

Votre vie avant votre expatriation

Comment était votre vie dans votre pays d’origine ?

Nous vivions dans ma région natale, mon pacsé et mon fils allaient dans leurs écoles respectives et moi j’étais agent administratif en remplacement. Vie normale entourée de notre famille, nos amis et notre chat. Nous partions régulièrement en voyage, notre grande passion. La dernière année passée en Métropole fut différente car nous étions vraiment dans l’attente de cette mutation.

Pour quelles raisons vous êtes vous expatrié ?

Nous avions une forte envie de vivre au soleil, sous un climat différent pour pouvoir vivre au maximum dehors. Nous avons eu la chance d’obtenir cette mutation rapidement pour pouvoir démarrer une nouvelle vie sous les Tropiques. Et j’avoue être heureuse que mon fils puisse vivre cette expérience à La Réunion avec ce mélange de cultures.

Fore_t les Makes

 

Votre vie à l’étranger

Comment s’est passé votre départ ?

Vu la mutation définitive, nous avons pris le parti d’emporter un maximum de choses avec nous. Nous avons donc décidé de prendre un container pour nos meubles et l’une de nos voitures. Mais ce n’est pas évident, je l’avoue, de faire le tri. J’ai été un peu radicale au niveau des vêtements 😉 Sinon tout s’est très bien passé, aucun retard et juste deux cadres de cassé. Par contre j’ai adoré (même si c’est parfois stressant) cette période.

Comment se sont passées les premières semaines sur place ?

Nous avions loué un appart pour deux semaines à notre arrivée car nous pensions trouver un logement une fois sur place. Mais au final nous avons eu la chance de trouver notre maison à distance avant, du coup ces deux semaines nous ont permis d’arriver tranquillement sans stress pour découvrir l’île (que nous ne connaissions pas) tout en organisant l’arrivée du container et gérer les tâches administratives obligatoires.

Qu’est ce qui vous plaît dans votre vie à l’étranger ? Qu’est ce qui vous plaît moins ?

Vivre autrement, découvrir un nouvel environnement et surtout poser nos valises pour vivre notre nouvelle vie.
D’avoir laissé notre famille et nos amis en Métropole (on les aurait bien embarqués avec nous) mais ça fait parti du jeu…

Par rapport à votre pays d’origine, qu’est ce qui est mieux ? Qu’est ce qui est moins bien ?

LE CLIMAT !!!!!! Et pour l’instant on a connu que l’hiver austral depuis notre arrivée et nous découvrons l’été depuis quelques temps pour notre plus grand bonheur Les gens sont moins stressés ici, on apprend au fur et à mesure à prendre le temps au temps et ici on a l’Océan et les montagnes 😉 C’est tout simplement différent et c’est ce qu’on voulait. La Bretagne a aussi ses avantages hein mais on en avait fait le tour tout simplement, on y reviendra avec plaisir en vacances.

 

notre quartier

Les caractéristiques de votre pays d’accueil

Chaleur, bonne humeur et pas de prise de tête.

  • La mentalité des locaux

Ca ne fait que quatre mois que nous sommes là donc pas assez de recul mais nous pouvons dire d’ores et déjà que les Réunionnais sont très accueillants.

  • Le climat

Nordique, non je rigole ! Climat tropical, habitant la côte Ouest nous n’avons subi qu’un déluge qui a duré une après-midi sinon quelques farinages (équivalent du crachin breton) mais très succincts, ça devient d’ailleurs un gros souci pour les cultures.

  • Avez-vous trouvé votre logement facilement ?

Nous avions la chance d’avoir des amis sur place qui ont visité deux maisons pour nous, la seconde a été la bonne. Nous l’avions trouvée par un site de petites annonces, pas eu besoin de passer par agence.

  • La nourriture

Alors en ce qui me concerne, La Réunion est très dangereuse à ce niveau là ! J’aime tout !!!! Les rougails, les caris, les bouchons, les samoussas… Bref va falloir faire du sport pour éliminer tout ça  En tant que pure bretonne, les crêpes et le caramel salé me manquent…

  • La scolarisation

Mon fils est encore en primaire, il teste donc les nouveaux rythmes. Ici l’école commence plus tôt à 8h et termine plus tôt à 14h45 et à 11h le mercredi. Il y a ensuite la garderie qui prend le relais avec beaucoup d’activités proposées. Il découvre le Créole et s’est fait rapidement de nouveaux camarades.

  • Les vacances

Les garçons ont le même nombre de vacances qu’en Métropole mais datées différemment. Un mois et demi de mi-décembre à fin janvier et un peu plus d’un mois entre juillet et août.

  • La santé

Comme en Métropole

  • La conduite

Les Réunionnais sont assez speeds  mais en général assez courtois. Par contre vu le monde sur l’île, il y a beaucoup de circulation, il faut donc être encore plus vigilant.

  • Ce qui ne coûte pas très cher

Les laitages, produits ménagers et d’hygiène coûtent plus cher sinon c’est équivalent. Nous n’avons pas de projet de crédit à l’heure actuelle.

Sainte-Rose

 

Qu’est-ce qui vous dérange le plus dans les mentalités, les habitudes culturelles du pays ?

Rien pour l’instant.

Avez-vous des «habitudes» ?

Le pique-nique dominical au bord du lagon, un pur plaisir ! Sinon pause régulière chez un vendeur de samoussas sur le parking du supermarché où je vais faire les courses et on vient de découvrir les joies randonnesques.

Est-il facile de partir en weekend ?

Nous avons décidé pour notre première année sur l’île de ne pas bouger et de la découvrir au maximum. Nous projetons ensuite d’aller à Maurice, Rodrigues, Mayotte et Madagascar et…bref tout ce qui nous sera possible de découvrir.

Décrivez votre cadre de vie ?

On mesure notre chance chaque jour, en plus nous sommes dans un quartier super agréable et près de toutes les commodités. Pour la première fois de ma vie, j’ai une vue sur mer que je ne me lasse pas de regarder ce qui ne gâche rien.

Racontez-nous une anecdote

On s’acclimate à vitesse grand V, je mets une petite laine le soir à 25°

Pouvez-vous nous raconter une journée typique ?

En gros ici on se lève tôt à 5 :40 exactement, petit-déjeuner sur la terrasse, douche et hop c’est l’heure de l’école pour les garçons, le lundi, mardi et mercredi je m’occupe de la maison tout en bloguant 😉 Je me sacrifie une fois par semaine pour faire les course (je déteste ça, trop de monde), je travaille le jeudi et le vendredi pour l’instant. Je récupère mon fils à 14 :45 ou 17h30, petit plouf dans la piscine quand il fait chaud histoire de se rafraîchir et je le colle à ses devoirs (s’ils ne sont pas faits) pendant que je réfléchi au repas du soir , on se couche assez tôt vers 22 :00. Nos WE sont assez chargés en général entre les pique-niques, les découvertes en tout genre et les soirées entre amis.

Vagues versus galets

Votre adaptation

Votre intégration a-t-elle été facile ?

Oui on peut le dire, on était super motivés aussi pour que ça fonctionne bien. Ce n’est pas compliqué de vivre ici, il suffit juste de lâcher son stress métropolitain derrière soi 😉

Avez vous rencontré facilement les « gens du pays » ?

On avait déjà des amis présents sur l’île, nous avons aussi rencontré du monde grâce au blog et nos jobs respectifs nous ont permis de connaître des gens.

Voyez vous / côtoyez vous d’autres personnes de votre pays d’origine sur place ?

Nous sommes en France donc… mais oui nous avons déjà nos amis et il y a pas mal de métros sur place.

Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?

Ici c’est donc le créole et le français. Au niveau créole on commence à connaître pas mal de mots et d’expressions et on commence à le comprendre aussi.

Vue du Mai_do sur Mafate

Votre lien avec votre pays d’origine

Face à quelle mentalité/habitude/défaut de votre pays d’origine êtes-vous plus clément, avec le recul d’habiter à l’étranger ?

Rien ne me vient en tête…

A quelle fréquence rentrez vous dans votre pays d’origine ?

Pour l’instant pas de date prévue mais ça se fera bien sûr !

Avez vous des contacts réguliers avec votre entourage resté dans votre pays d’origine ? Votre entourage vous manque-t-il ?

Je vénère l’inventeur de Skype. Avec tous les moyens de communications actuels les contacts sont plus que réguliers. Bien sûr que notre entourage nous manque, c’est le point noir de notre nouvelle vie mais ça fait parti du jeu.

Avez vous prévu de revenir vivre dans votre pays d’origine un jour ?

Seul l’avenir nous le dira 😉

 

 

Conclusion

Avez vous évolué ou grandi depuis votre départ ?

Mon fils a beaucoup grandit depuis notre arrivée. La Réunion lui va bien. En ce qui nous concerne nous les adultes, nous sommes moins stressés, vivons la vie que l’on souhaitait depuis longtemps et sommes heureux de notre choix.

Avez-vous des conseils pour les futurs-expatriés ?

Bon courage pour l’organisation et savourez votre nouvelle vie.

Comment vous voyez vous dans le futur ?

Heureuse !

Dans quel coin du monde rêvez vous de vivre ?

Nous rêvons d’une parenthèse polynésienne 🙂

Où aimeriez vous vivre une fois que vous serez à la retraite ?

Si l’on revient en métropole, nous pensons au sud-ouest.

 

Saint-Paul front de mer

Retrouvez Gaëlle et son pacsé sur leurs blogs

Les blogs de Gaëlle et son pacsé : http://www.123zoleil.fr/ http://www.aparssa.fr/

123zoleil

 

aparssa

 

Remerciements

Merci à Gaëlle d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir partagé avec nous sa vie sur l’île de la Réunion !

Vous avez des questions ?

Si vous souhaitez poser des questions à Gaëlle sur son interview, n’hésitez pas à lui laisser des commentaires sous cet article. Elle se fera un plaisir d’y répondre !

Vous souhaitez participer ?

Si vous souhaitez participer et partager votre expérience de vie à l’étranger, envoyez nous un petit message via le formulaire de la page Comment participer.