L’interview d’Olivia, en Martinique



09022016-thumb_DSC_0012_1024

Olivia nous raconte sa nouvelle vie sous le soleil de Martinique !

 

 

 

 

martiniqueDécouvrez son interview

Carte d’identité

Prénom : Olivia
Age : 33 ans
Situation personnelle : Mariée – sans enfant
Situation professionnelle : Artisan photographe
Pays et ville d’origine : France – Marseille
Pays et ville d’accueil : Martinique – Fort de France
Début de votre expatriation : Juillet 2015
Partenaires d’expatriation : Mon mari et notre chien
Motif de l’expatriation : Mutation professionelle
Blog : http://www.lespetitsreporters.net/

 

Présentez-vous ?

Je m’appelle Olivia, j’ai 33 ans, je suis mariée et j’ai un petit chien (Jack Russell) qui s’appelle Flash. Je suis Artisan Photographe depuis plusieurs années. Je suis originaire de Marseille mais pour le travail de mon mari nous habitions à côté de Toulon (83) avant de venir en Martinique.

Quelle est l’adresse de votre blog ?

http://lespetitsreporters.net

Au départ, c’était pour partager notre vie en Martinique avec ma maman et ma cousine ensuite, c’est devenu un blog ouvert aux amis puis à tous. La publication du blog me permet d’avoir une activité régulière tout en continuant la photo.

Où vivez-vous actuellement ?

Nous habitons à Fort de France sur le Morne Desaix. Nous avons été muté pour 4 ans.

14122015-thumb_IMG_5707_1024-4

Votre vie avant votre expatriation

Comment était votre vie dans votre pays d’origine ?

J’étais photographe à mon compte, notamment dans le mariage et ma carrière marchait plutôt bien.
Nous étions propriétaire d’un appartement à La Seyne sur Mer (83). J’aimais beaucoup la course à pieds et les promenades avec Flash. Ma famille et nos amis étant pour beaucoup sur Marseille, j’allais régulièrement les voir et nous allions souvent au restaurant.

Nous sommes partis car les missions de mon mari en Martinique sont bien plus rassurantes pour moi et nous avions envie de changer d’air tout en restant proche de la métropole.

 

Votre vie à l’étranger

Comment s’est passé votre départ ?

Notre déménagement était dans le cadre de la mutation de mon mari, donc le logement nous a été attribué automatiquement. Nous avons emporté quelques affaires (petit électo-ménager, vêtements d’été et vaisselle) et aussi de la déco perso. Le tout fut transporté par fret maritime. Heureusement, dans tous nos cartons nous avions mis des sacs épais poubelle car beaucoup de cartons étaient trempés. Le déménagement était plutôt bien organisé, mon mari avait archivé sur format numérique nos listes d’affaires du coup au moment du rangement, c’est allé vite.

Le départ fut difficile car je laissais ma maman et ma famille, mais très vite nous avons planifié leurs venues en Martinique et le sourire est revenu.

Comment se sont passées les premières semaines sur place ?

Les premières semaines ont été consacrées pour le ménage et le rangement de notre logement.

On pense qu’il est important de s’approprier les lieux pour vite se rendre compte que nous ne sommes pas en vacances mais bien dans une nouvelle vie. Puis, j’ai dû déclarer à la chambre du commerce mon changement de domicile et un long chemin de papiers a commencé…

C’est seulement plus d’un mois après, que nous avons découvert l’île.

Le 2ème mois n’a pas été simple , je me suis retrouvée seule car mon mari était parti en mission et je me demandais ce que je faisais ici… Mais rapidement, j’ai trouvé comment m’occuper.

Je me suis inscrite à des cours de dessin, j’ai créé un blog, mon mari m’a offert un tapis de course et j’ai repris les promenades avec mon petit Flash.

Qu’est ce qui vous plaît dans votre vie à l’étranger ? Qu’est ce qui vous plaît moins ?

Je suis émerveillée devant, la mer des caraïbes et de voir des cocotiers partout. J’aime prendre le temps avec mon mari et de découvrir la culture créole. Le moins c’est le temps, le ciel très bleu de la Méditerranée me manque et de ne plus voir le changement des saisons comme en métropole.

 

Les caractéristiques de votre pays d’accueil

La Martinique offre un panel très coloré de divers paysages, le soleil se lève et se couche quasiment toujours dans les mêmes créneaux horaires. Ici il n’a que 2 saisons, sèche et humide et il fait chaud toute l’année.

  • La nourriture

Beaucoup de poissons, de crustacés et poulet tout pour nous ravir les papilles.

Les fruits et les légumes n’ont pas ou peu de conservateur tout est assez bio.

Les plats au resto sont toujours très variés et locaux : boudins créoles, poulet coco, poulet colombo, poulet boucané, les accras (crevettes, morue ou légumes), langouste sauce chien, crevettes créoles, salade créole et j’en passe … en dessert le plus connu est le blanc manger coco.

  • Le logement

Nous avons un logement de fonction mais nous avons eu beaucoup de chance.

Une petite maison de 2009 de 60 m2 et un jardin d’environs 300 m2 avec pleins de bananiers.

Nous avons installé un petit spa gonflable sur la terrasse et la vie est belle.

  • La conduite

La conduite est la même qu’en métropole à droite, cependant l’absence du port du casque en 2 roues est surprenante.

  • Ce qui coûte cher dans votre pays d’accueil / ce qui ne coûte pas cher

Les produits de beauté et d’entretien de la maison sont en majorité plus chers entre 10% et 20% par rapport à la métropole.

 

Avez-vous des habitudes ?

On va faire nos courses le samedi, il y a beaucoup moins de monde et nous allons au restaurant le dimanche pendant que tous sont à la plage. Nous allons à la plage les mercredis ou vendredis après midi. Les visites se font pendant nos vacances.

Décrivez votre cadre de vie ?

Nous habitons dans une petite maison avec un petit jardin. Nous avons une jolie vue sur la baie de Fort de France. Nous avons avons une vingtaine de bananiers dans le jardin, des colibris butinent nos fleurs tous les jours et le quartier est calme.

Racontez-nous une anecdote

La première fois que nous avons commandé une langouste, elle était servie avec de la sauce chien!

Sur le moment nous avons pris peur, puis nous avons rigolé parce qu’il s’agit d’une spécialité locale très connue et surtout pas à base de chien…

Pouvez-vous nous raconter une journée typique ?

Le matin je me lève en même temps que mon mari:

Les lundis, Mardis, et Jeudis : J’attaque par le ménage puis je cuisine le repas du soir.

Entre 12h et 14h je cours sur mon tapis. Et de 14h à 16h30 je travaille sur mes photos.

Les Mercredis et vendredis matin : J’attaque par la rédaction de mes articles sur mon blog, puis je vais vers 10h à mes cours de dessin jusqu’à 12h. Mon mari rentre à 12h30, nous partons à la plage où nous grignotons un poulet acheté sur la route ou nous allons manger un bout, dans un resto de plage pieds dans le sable.

20102015-thumb_IMG_6617_1024-2

Votre adaptation

Votre intégration a-t-elle été facile ?

Oui je pense même si je suis un peu solitaire. J’aime beaucoup être libre et je suis assez timide donc je suis souvent seule par choix.

Avez vous rencontré facilement les “gens du pays” ?

Nous avons rencontré quelques personnes surtout par le biais du travail de mon mari mais on ne peut pas dire que nous sommes amis.

Côtoyez vous d’autres personnes de votre pays d’origine sur place ?

Oui, là où nous habitons, il y a beaucoup de « métros » mais je ne les côtoie pas vraiment j’aime bien ma solitude.

 

Votre lien avec votre pays d’origine

A quelle fréquence rentrez vous dans votre pays d’origine ?

Nous n’avons pas prévu de rentrer en métropole pendant la durée de notre séjour en Martinique

Avez vous des contacts réguliers avec votre entourage resté dans votre pays d’origine?

Oui, je suis tous les jours sur Whatsapp avec ma maman et tous les jours sur Messenger avec ma cousine, j’appelle sur le fixe ma grand mère plusieurs fois par semaines et j’ai des échanges très réguliers sur les réseaux sociaux et Messenger avec mes amies. Je ne suis pas trop une adepte du FaceTime mais pour les occasions c’est sympa.

Avez vous prévu de revenir vivre dans votre pays d’origine un jour ? Pourquoi ?

Oui bien-sûr que nous allons rentrer, on aime partir mais on aime encore plus rentrer chez nous.

23102015-thumb_11838663_10207543918614767_3417110943754415502_o_1024

Conclusion

Avez vous évolué ou grandit depuis votre départ ?

Je suis moins sévère avec l’administration et je deviens plus patiente même si il me reste encore du chemin…

Avez-vous des conseils pour les futurs-expatriés ?

Peu importe où vous allez, c’est à vous de vous adapter aux locaux et non l’inverse.

Comment vous voyez vous dans le futur ?

Chez moi dans le Sud Est de la France, en profitant de barbecues avec les copains et la famille. Une vie tranquille et un peu routinière.

Dans quel coin du monde rêvez vous de vivre ?

Dans le 83, entourés de nos familles et nos amies. Nous ne partirons certainement plus en campagne après notre retour de Martinique.

 

Retrouvez Olivia sur son blog

Le blog de Olivia : http://www.lespetitsreporters.net/

lespetitsreporters

Remerciements

Merci à Olivia d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir partagé avec nous sa vie en Martinique !

Vous avez des questions ?

Si vous souhaitez poser des questions à Olivia sur son interview, n’hésitez pas à lui laisser des commentaires sous cet article. Elle se fera un plaisir d’y répondre !

Vous souhaitez participer ?

Si vous souhaitez participer et partager votre expérience de vie à l’étranger, envoyez nous un petit message via le formulaire de la page Comment participer.