L’interview de Romain, un an plus tard en Thailande

Il y a un an, Romain partageait avec nous ses impressions sur la vie en Thaïlande.

Aujourd’hui, nous revenons vers lui pour savoir où il en est.

13. Romain Thailande

 

Habites-tu toujours en Thaïlande ?

J’habite toujours en Thaïlande et toujours à Bangkok (enfin pour être plus précis, j’ai déménagé depuis la dernière fois et habite précisément à Nonthaburi, mais à vraiment 500m de Bangkok donc bon…)

Je suis retourné en France pendant 1 mois et demi, mon plus long séjour à ce jour… Et seulement la 2e fois que je rentrais au pays depuis mon installation en Thaïlande.

Qu’y fais-tu aujourd’hui ?

Ma situation a en effet changé. J’ai quitté mon précédent boulot qui ne me convenait plus pour diverses raisons (ma position, lieu de travail et salaire) et j’essaye depuis de travailler à mon compte.

Tantôt toujours dans l’audiovisuel, mais j’essaye de plus en plus de me tourner vers le tourisme. Proposant mes services en tant que guide francophone via la plateforme Withlocals.com, ceci afin de proposer le meilleur de la Thaïlande avec le point de vue d’un expat, donc, si possible en évitant les lieux purement touristique.

Aujourd’hui, qu’est-ce qui te plait dans ta vie à l’étranger, et qu’est-ce qui te plait moins ? Penses-tu t’être habitué aux choses qui te gênaient il y a un an de cela ?

Étant pour l’instant indépendant (tant que je le peux), j’apprécie cette liberté, ne pas avoir de compte à rendre. J’aime toujours la Thaïlande comme « camp de base », car j’apprécie l’Asie et il me reste encore tant à voir dans cette région du monde.
Ce qui me plaît moins est l’instabilité du pays, cela induit notamment des changements constants au niveau des règles concernant les visas.
Par rapport à il y a un an, je ne me sens pas plus gêné que ça, on finit plus ou moins par s’y habituer.

As-tu découvert d’autres choses qui te plaisent dans ce pays ? Et qui ne te plaisent pas ?

Rien de nouveau spécialement qui me plaisent. Qui ne me plaisent pas ? Comme évoqué précédemment, le nouveau règlement pour les visas est assez pénible, devoir régler une prolongation tous les 3 mois au lieu d’une fois par an seulement, ça change un peu la donne…

Est-ce qu’un an de plus te donne l’impression d’être encore davantage intégré ?

Vu le nombre d’années ici, me concernant, un an de plus ne change pas grand-chose quant au fait d’être plus intégré. Mais je cherche toujours le graal, une situation professionnelle stable sera pour moi la condition sine qua non pour me sentir pleinement intégré.

Quel est ton bilan général de cette année passée ?

Ce fut une année difficile, pas de boulot ou si peu, un coup d’état, un coup de mou personnel… Il était temps de passer à 2015 qui démarre sous de meilleurs hospices !

Merci pour ces réponses et bonne continuation !