L’interview de Chryslaine, aux Etats-Unis

IMG_00000673_hdr

Chryslaine, 27 ans, vit à New-York depuis 3 ans. Elle rêve depuis toujours de s’installer dans cette ville et a gagné la Green Card à la loterie !

 

 

 

etats-unisOù est-ce ?

Il s’agit d’une vue sur la statue de la liberté, à New-York, aux Etats-Unis.

 

 

Découvrez son interview

Carte d’identité

Prénom : Chryslaine
Age : 27 ans
Situation personnelle : Célibataire sans enfant
Situation professionnelle : assistant manager, employée dans une compagnie française
Pays et ville d’origine : France, Brunoy
Pays et ville d’accueil : New York, USA
Type et durée du visa : green card, durée de 10 ans renouvelable
Motif de l’expatriation : j’adore les usa et plus particulièrement new York
Assurances : j’ai une assurance avec mon travail.

Qui êtes-vous ?

Salut, je m’appelle Chryslaine, je suis de la région parisienne. J’ai déménagé à New York il y a 3 ans, après avoir obtenu ma green card.
Je travaille en tant que assistante manager dans une compagnie française.
Pendant mon temps libre je sors avec mes amis et je fait du sport (tennis, vélo, kayak..) et de la marche.

Où vivez-vous actuellement ?

Je vis à New York, je me suis expatrié pour une durée indéfinie. Ce n’est pas la première fois que je vis à l’étranger, j’avais déjà vécu au USA avant.

Comment était votre vie dans votre pays d’origine ?

J’étais étudiante en Master commerce international et je vivais avec mes parents. J’ai tout quitté pour m’installer à New York.

Pour quelle(s) raison(s) avez-vous choisi de vous expatrier ?

M’installer aux USA était un rêve depuis que j’étais petite, et après avoir fait plusieurs stages à New York, il était clair pour moi je ne pouvais pas faire ma vie en France. J’adore cette ville et l’énergie qu’elle dégage. Après j’ai eu un vrai coup de chance, j’ai gagné la green card à la loterie, ce qui m’a permis de m’installer à NYC.

Comment s’est passé votre départ ?

Ce n’était pas ma première fois à NYC donc j’étais assez sereine. Un peu triste de quitter ma famille et mes amis mais dès que j’ai atterrit, je me suis sentie heureuse.

Comment se sont passées les premières semaines sur place ?

Pas de problème d’adaptation étant donné que j’y avais passé entre 3 et 6 mois chaque année depuis 3 ans. Ça s’est donc très bien passé, j’avais réservé une chambre en colocation pour 3 mois. Après j’ai trouver un appartement toute seule. Et j’ai trouvé un emploi au bout d’un mois.

Wall Street

Wall Street

Qu’est-ce qui vous plait dans le pays où vous vivez actuellement ? Qu’est ce qui vous plaît moins ?

Ce que j’aime ici c’est la simplicité, je trouve que c’est moins stressant qu’en France. Et les gens sont vraiment ouverts et tolérants.
Ce qui me plaît le moins, c’est qu’on a très peu de vacances, personnellement j’ai 3 semaines de congé payés, ce qui est beaucoup ici mais je trouve que c’est peu.
Le système des cartes de crédit, qui si on ne fait pas attention peuvent nous mettre dans de très gros problèmes.

Quelles sont les caractéristiques de votre pays d’expatriation ?

  • Le climat

L’été est assez long, il commence à faire chaud mi-mai et ça peu aller jusqu’à fin Septembre, il fait très chaud avec des jours de canicule. Et l hiver peut être doux mais il y a des jours où la température va être très basse (-15) et des tempêtes de neiges.

  • Le logement

Pour mon appartement j’ai d abord pris contact avec une agence immobilière, et pendant une journée je suis partie visiter des appartement avec un agent immobilier mais à la fin de la journée je n’avais rien trouver d’intéressant. Et puis j ai vu une annonce sur Internet pour un appartement, j’ai appelé et je suis allé le visiter le jour même. J’ai décidé de le prendre, donné les pièces justificatives le lendemain et une semaine après j’ai emménagé. Ce fut très simple et rapide.

  • La nourriture

New York est une ville très cosmopolite donc on a la chance d’y trouver de tout.

  • Les vacances

J’ai 3 semaine de vacances payées par an.

  • La santé

J’ai une assurance avec mon travail. Il y a beaucoup d’examens pris en charge par mon assurance donc pour lesquelles je n’ai pas besoin de payer. Sinon les visites chez le médecin et à l’hôpital sont à des coût fixe plutôt abordable.
Pour moi le système de santé n’est pas très chère après tout dépend de l’assurance que vous avez.
Mais contrairement à ce que j’avais pu entendre quand j’étais en France, si vous vous présenter aux urgences, assurance ou pas, que vous ayez les moyens de payer ou pas, vous serez quand même soigné (en tout cas dans mon hôpital qui est l’un des plus prestigieux de nyc)

  • La conduite

Je n’avais pas mon permis quand je suis arrivée… (je l’ai raté en France et c’est long et chère) donc j’ai dû le passer ici. Ce fût très rapide (3 mois), très facile et pas chère du tout! La conduite est comme en France, à part les taxis dont il faut se méfier car ils conduisent n’importe comment.

Est-il facile de partir en weekend ?

C’est très facile de partir en weekend car il y a beaucoup de grandes villes dans les alentours. On peut partir en car ou en voiture à Boston, Philadelphie, ou Washington DC, et sinon par avion ou peut trouver des tarif avantageux pour des destination plus lointaine comme le sud ou la côte ouest. Et l’État de New York est tellement grand qu’il y a toujours des choses à découvrir.

Décrivez votre cadre de vie ?

Je vis et travaille dans Manhattan, dans les quartier de Harlem et Wall Street.

Harlem

Harlem

Pouvez vous nous raconter une anecdote

Lorsque j’étais en béquilles, les gens dans la rue ou dans le métro venaient spontanément me proposer leur aide, me parler ou me demander ce qui m’étais arrivé… et par la même occasion ils me racontaient le jour où ils s’étaient casser la jambe, le bras ou le nombre de point de suture qu’ils avaient dû avoir.
Je savais déjà que les New-Yorkais étaient ouvert et avenants mais c’est quelque chose qui m’a vraiment touchée et surprise (en comparaison de Paris) car que se soit des personnes âgées, des adolescents, business man, vendeur.. il y a vraiment un désir d’entraide et cette sensation de proximité avec les gens.

Pouvez-vous nous raconter une journée typique ?

Je me réveille généralement à 8h, je commence le travail à 10h et je fini à 19h. Généralement après le travail je sort avec des amis. Les weekend je fait beaucoup d activité sportives, sorties entre amis, restaurants.

Votre adaptation

Votre intégration a-t-elle été facile ?

Oui très facile.

Avez vous rencontré facilement les “gens du pays” ?

J’avais déjà des amis avant de m’installer ici.

Voyez vous / côtoyez vous d’autres personnes de votre pays d’origine sur place ?

Je travaille dans une entreprise française donc oui. Et j’ai des amis français.

Vous êtes vous facilement adaptés à votre nouveau pays ?

Oui, je parlais déjà anglais et j’y à vit déjà vécu.

Votre lien avec votre pays d’origine

A quelle fréquence rentrez-vous en France ?

J’y vais tous les an pour deux ou trois semaines.

Avez vous des contacts réguliers avec votre entourage resté dans votre pays d’origine ?

Je suis en contact quotidien avec mes proche, beaucoup par what’s app et FaceTime. Bien sur que mon entourage me manque mais ils viennent souvent me rendre visite.

Avez vous prévu de revenir vivre dans votre pays d’origine un jour ? Pourquoi ?

Pour l’instant je ne prévoit pas de rentrer en France. Je me sens bien ici et c’est ici que j’ai commencer à construire ma vie (1er apartment, 1er emploi). On vera par la suite.

Wall Street

Wall Street

Conclusion

Avez vous évolué ou grandit depuis votre départ ?

Depuis que je suis ici j’ai beaucoup évolué parce tout d’abord, il faut apprendre à ce débrouiller seule. Mais aussi parce que c’est une ville très enrichissante de part sa diversité culturelle. Je pense que je suis beaucoup plus ouvert d’esprit qu’avant et le fait d’échanger avec les gens me fait voir la vie d’une différente manière.

Remerciements

Merci à Chryslaine d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir partagé avec nous sa vie new-yorkaise!

Vous avez des questions ?

Si vous souhaitez poser des questions à Chryslaine sur son interview, n’hésitez pas à lui laisser des commentaires sous cet article. Il se fera un plaisir d’y répondre !

Vous souhaitez participer ?

Si vous souhaitez participer et partager votre expérience de vie à l’étranger, envoyez nous un petit message via le formulaire de la page Comment participer.