L’interview de Emma, en France

IMG13

Emma, 30 ans, d’origine finlandaise, est expatriée depuis 10 ans : tout d’abord pour ses études en Allemagne, puis en tant que jeune fille au pair à New York et enfin par amour à Paris.

 

 

FranceOù est-ce ?

Sur cette photo on voit un bord de Seine, à Paris, en France !

 

Découvrez son interview

Carte d’identité

Alias : Emma
Age : 30 ans
Profession : Freelancer (photographie)
Situation personnelle : Pacsée
Pays et ville d’origine : Finlande – Lappeenranta
Pays et ville d’accueil : France – Rueil Malmaison ( Banlieue Parisienne)
Type et durée du visa : Non nécésssaire
Motif de l’expatriation : Conjoint français
Blog : www.voyages-of-discovery.com

Présentez-vous

Présentez-vous

Je m’appelle Emma, je suis Finlandaise originaire de Lappeenranta (ville moyenne à 230km au nord est d’Helsinki). Je suis pacsée.
Notre temps libre est réparti entre le retour en famille dans les Alpes (région originaire de mon conjoint), les voyages au quatre coins de l’Europe et les ballades et picnic à Paris quand la météo est clémente.

Vous et les blogs/sites

www.voyages-of-discovery.com
Pour partager nos voyages avec nos familles et amis mais garder une trace de ces voyages pour nous même. C’est un peu notre livre de voyage que nous écrivons.

Où vivez-vous actuellement ?

Nous vivons à Rueil Malmaison à 10 min de Paris.  Cela fait 10 ans que je suis expatriée. Tout d’abord pour mes études en Allemagne puis un voyage au pair à New York et enfin par amour à Paris.

Comment était votre vie dans votre pays d’origine ?

J’ai vécu en Finlande jusqu’à mes 20 ans avec mes parents. Nous avions pour habitude de profiter de ce que la nature pouvait nous apporter : ski de fond, patin, randonnée… Toutes ces choses qui étaient gratuites et normales me manquent ici à Paris.

Pour quelles raisons vous êtes vous expatrié ?

Par amour. Mais j’ai toujours été attirée par les nouvelles cultures, c’était une des raisons pour étudier à l’étranger.

Votre vie à l’étranger

Comment s’est passé votre départ ?

Etant étudiante avant d’aménager à Paris avec mon conjoint, je n’avais que ma garde robe mais pas de meuble ou grosses affaires à gérer. Cela c’est donc dérouler assez facilement. Nous avons ensuite construit notre foyer ensemble.

Comment se sont passées les premières semaines sur place ?

La bureaucratie française, tout est assez compliqué. Par exemple, réussir à avoir un numéro de sécurité sociale est assez compliqué. La CPAM demande des papiers de l’ambassade à faire traduire et certifier…Il faut aussi se débrouiller un minimum en Français même si à Paris, on peut s’en sortir.

Qu’est ce qui vous plait dans votre vie à l’étranger ? Qu’est-ce qui vous plait moins ?

Vivre à proximité de Paris est agréable. Il y toujours quelques à faire ou voir. Par contre, l’hiver et la neige me manquent. Il y a trop peu de possibilités pour faire des activités en plein air (rando, vélo) .
Dans les choses qui manquent : le sauna bien entendu. En Finlande, nous y allons tous les jours.  Cela fait partie de la culture.

Par rapport à votre pays d’origine, qu’est ce qui est mieux ? Qu’est ce qui est moins bien ?

La France possède une grande diversité en terme de régions. C’est assez agréable de pouvoir voir autant de facette dans un seul pays. Tant de différences entre l’Alsace et la Provence par exemple en terme de climat, nourriture, paysages. L’offre culturelle est aussi importante à Paris. ET photographier Paris est toujours quelque chose que j’adore faire.

paris

Quelles sont les caractéristiques de votre pays d’accueil ?

  • La mentalité des gens

Les parisiens sont quand même assez pressés et stressés. Je pense que c’est surtout l’environnement dans lequel nous vivons qui fait cela. Généralement dans le sud, les gens sont plus cool et relax. Les français sont quand même râleurs. Il faut l’avouer.

  • Le climat

Plutôt pluvieux sans vrai hiver !
En Finlande, nous avons 4 saisons bien distinctes avec un hiver long, froid et enneigé, un printemps court, un été très ensoleillé avec des journées de 20h et un automne (ruska) où les couleurs sont magnifiques.

  • Le logement

Nous avons eu un logement grâce au 1% logement de l’entreprise de mon mari. Nous avons eu de la chance.

  • La nourriture

Les plus : La culture française autour du repas. J’adore les différents types de fromages, charcuterie et le vin qui plus est à un prix abordable.
Les moins: Je ne sais pas comment mon conjoint peut manger des plats comme l’andouillette, le steak tartare ou les tripes !!!
Ce qui me manque : Certains produits scandinaves comme les brioches à la cardamome, le pain de seigle (ruisleipa), le saumon frais beaucoup moins cher en Finlande.

Pique nique français, à Paris

Pique nique français, à Paris

  • Les vacances

Environ 11 semaine. Mon conjoint a beaucoup de vacances et j’ai la chance d’être flexible. Nous partons pour 5 mois en Asie à compter de fin janvier. Notre périple pourra être suivi sur notre blog.

  • La santé

Le système français est aussi performant qu’en Finlande voir meilleur sur certains point. Remboursement de la sécurité sociale et mutuelle complémentaire qui nous couvre plutôt bien. Il n’y pas de grandes différences avec mon pays natal.

  • La conduite

Il n’est pas nécessaire de repasser son permis. Nous n’avons pas de voiture cependant, je peux dire que la conduite est beaucoup plus agressive à Paris qu’en Finlande.

  • Ce qui coûte cher dans votre pays d’accueil / ce qui ne coûte pas cher

L’alcool coûte beaucoup plus cher en Finlande, 7€ le premier prix pour une bouteille de vin.
La viande rouge telle que le bœuf coûte plus cher.
Fruits et légumes que nous devons importés
Comme je l’ai déjà dis, le poisson en particulier le saumon frais sont beaucoup plus abordables et de bien meilleure qualité lorsque que l’on se fournit dans les hypermarchés. Les loisirs sont moins chers, par exemple les forfait de ski de fond sont gratuit. Les patinoires naturelles entretenues sont aussi en libre accès.

Qu’est-ce qui vous dérange le plus dans les mentalités et habitudes culturelles de votre pays d’accueil ?

Parfois, le laisser-faire des français m’énerve un peu. Cela m’arrive de temps en temps avec mon conjoint !

Avez-vous des «habitudes» ? (Prises des habitudes locales ? Ou au contraire gardé des habitudes françaises ?)

Passer une soirée de temps en temps avec des amis autour de quelques bouteilles de vin et morceaux de fromage, à la maison ou dans un bar à vin !
Nous avons gardé nos habitudes vis-à-vis de Noël. En Finlande, c’est la période la plus importante de l’année au cours du mois de décembre. Nous passons beaucoup de temps à la maison pour profiter des décorations et invitons nos amis les WE pour célébrer les pikkujoulu (petit noël ) c’est à dire un repas en bonne compagnie avec des produits scandinaves : vin chaud aux épices (glöggi), poisson, pain d’épices scandinaves (pipari) entre autres.

Y’a-t-il beaucoup de choses à visiter aux alentours ?

De Paris, nous pouvons être en moins de 3h en Finlande, à Marrakechou encore à Istanbul. C’est très facile de bouger en Europe, et de faire des petits break pour pas trop cher à condition de réserver à l’avance. Il y a toujours quelque chose à faire à Paris (expo, musé, restau). Cependant, sans voiture le choix se restreint très rapidement si l’on veut faire un WE au vert  hors de la capital (prix des TGV souvent prohibitifs pour les WE).

Décrivez votre cadre de vie

Nous vivons à proximité des bords de Seine de Rueil Malmaison, pays des peintres impressionnistes. C’est agréable de pouvoir faire son jogging et un pique-nique dans ce cadre à moins de 5 min de notre appartement et cela à 15min des champs Elysées.

IMG12

Pouvez-vous nous raconter une journée typique ?

Je travaille depuis chez moi : retouche photo et ecriture d’articles en anglais. Je passe généralement 5h par jour sur mon ordinateur.
Le WE si nous restons à Paris, nous profitons généralement de la matinée pour dormer un peu plus longtemps et prendre un bon petit deujenuer ensemble. Puis nous partons nous balader à Paris avant de revenir en début de soirée et pourquoi pas se preparer un petit repas sympa.

Votre adaptation

Votre intégration a-t-elle été facile ?

Plutôt, mon conjoint m’a bien aidé dans les tâches administratives.

Avez vous rencontré facilement les “gens du pays” ?

Ce sont plus des amis ou collègues de mon conjoint, étant donné que je travaille à domicile.

Voyez vous / côtoyez vous d’autres finlandais sur place ?

Oui bien sur ou des couples franco-finlandais. Nous allons voir tous ans les matches de hockey sur glace du championnat du monde dans un bar canadanien ou de nombreux finlandais sont présents.

Connaissez-vous la langue du pays ?

Oui, je n’ai pas pris de cours mais parlant allemand et anglais couramment. Il est plus facile d’apprendre une autre langue.

Votre lien avec la Finlande

A quelle fréquence rentrez vous en Finlande ?

2-3 fois par an (Noël et été en général).

Avez vous des contacts réguliers avec votre entourage resté en Finlande ?

Oui très régulièrement avec Skype.

Avez vous prévu de revenir vivre en Finlande un jour ?

Surement, si un jour nous avons des enfants, nous partirons surement en Finlande. Le cadre est meilleur qu’à Paris pour élever des enfants.

Et pour finir…

Avez vous évolué ou grandit depuis votre départ ?

Cela fait plus de 10 ans que je suis expatriée. C’est parfois dur d’être eloigné de sa famille. Cependant c’est une expérience extraordinaire, on découvre toujours des petites choses au fur et mesure des années. J’ai l’habitude de dire que maintenant nous avons 3 maisons: une dans les Alpes, une en Finlande et une Paris.

Retrouvez Emma sur son blog

Le site de Emma : http://www.voyages-of-discovery.com/

voyages-of-discovery

Remerciements

Merci à Emma d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir partagé avec nous sa vie franco-finlandaise !

Vous avez des questions ?

Si vous souhaitez poser des questions à Emma sur son interview, n’hésitez pas à lui laisser des commentaires sous cet article. Elle se fera un plaisir d’y répondre !

Vous souhaitez participer ?

Si vous souhaitez participer et partager votre expérience de vie à l’étranger, envoyez nous un petit message via le formulaire de la page Comment participer.