L’interview de Claire et Adrien, en tour du monde

Nous deux

Claire et Adrien ont commencé leur tour du monde par l’Europe du Nord. Ils vous racontent leur expérience.

Découvrez leur interview

Carte d’identité

Prénom : Claire et Adrien
Age : 27 et 28 ans
Profession : vendeur et titulaire d’un master FLES
Situation personnelle : en concubinage, sans enfant
Pays et ville d’origine : France, Flayosc (Var) Sur Nice depuis quelques années.
Partenaires du tour du monde : Nous deux !
Date de départ : 30 avril 2014
Durée du tour du monde : une première partie sur deux mois et demi, puis d’une durée indéterminée après un retour de quelques semaines en France en juillet.
Congés : fin de contrat (CDD) et démission.
Blog : www.acworldtour.com

 

Présentez-vous

Qui êtes-vous ?

Nous sommes en couple depuis neuf ans, sans enfant. Nous vivions sur Nice mais sommes originaires du Var. Adree enchaînait les CDD et Claire continuait son job d’étudiante, faute de trouver mieux. Du temps libre ? Nous n’en avions pas beaucoup (horaires décalés etc…), nous partions quand même une fois par an, pour de courts séjours à l’étranger.

Pourquoi avoir décidé de faire un tour du monde ?

Pour changer de vie et avoir une autre vision du monde. Partir à la découverte, apprendre, comprendre… Vivre autre chose, et vivre tout court !

Où et comment viviez-vous avant votre tour du monde ?

Dans un appartement à Nice, en se serrant la ceinture…

Quel est l’adresse de votre blog ?

Notre blog, www.acworldtour.com, créé à l’origine surtout pour partager avec nos proches (et les moins proches !) ce que nous vivons. Nous voulons partager notre expérience et nos découvertes.

Fjords Norvège

Fjords Norvège

Votre tour du monde

Comment s’est passé votre départ ?

Le départ a été chamboulé car nous avons perdu un membre très proche de notre famille. Nous avons donc décidé de repousser notre départ, initialement prévu le 7 avril, au 30, en annulant notre passage en Angleterre. Donc un départ encore plus chargé en émotions que ce qui était prévu.

Comment se sont passées vos premières semaines ?

Très bien ! Comme le reste du voyage d’ailleurs. Ce sont en particulier les deux-trois premiers jours qui étaient les plus déstabilisants à chaque changement de pays, le temps de s’adapter et de savoir enchaîner comme il faut !

Quelles sont vos craintes/inquiétudes pour ce tour du monde ?

Nous n’avons pas vraiment eu de crainte ou de difficulté. Peut-être une désillusion quant au fait de voyager en stop, car en Irlande et en Islande cela s’est révélé être un échec (surtout parce que nous avions un temps imparti) mais nous ne regrettons rien.

Quelles sont vos objectifs/attentes ?

Nous espérions pouvoir vivre avec les locaux, à leur rythme ; mais nous souhaitions aussi pouvoir apporter notre aide si l’occasion se présentait. Malheureusement, pour ce qui est de vivre avec les locaux, là aussi nous avons subi un gros échec : aucun hôte couchsurfer n’a voulu de nous, et seulement un woofing a été concrétisé ! Nous avons néanmoins fait quelques belles rencontres, comme cette Brésilienne qui nous a pris en stop puis hébergée sans que nous ayons à le lui demander, ou ce Belge qui cette fois-ci, nous avons pris nous-même en stop ! On espère bien se rattraper par la suite !

Comment s’est passé votre retour ?

Pour nous, il n’y a pas de retour définitif de prévu, et surtout pas de reprise de notre « vie d’avant ». Pendant notre pause estivale en France, nous avons été accaparés par des fêtes de familles, les amis à voir et…la préparation de notre deuxième départ, pour la suite de notre tour du monde !

Lac Irlande

Lac Irlande

Les caractéristiques de votre tour du monde

  • L’idée

L’idée de partir a toujours été plus ou moins présente. Nous souhaitions aller vivre en Finlande. Puis nous avons vu et lu des blogs et émissions de voyageurs, de globe-trotteurs…et nous nous sommes dit « pourquoi se limiter à un pays ? » Nous nous sommes rendus compte que ce que nous voulons, en fait, c’est voyager et découvrir, et pas forcément simplement s’installer dans un autre pays. La décision a réellement été prise en septembre 2013, quand nous avons eu conscience que de toute façon notre vie n’évoluerait plus en France.

  • L’itinéraire

Dans un premier temps, nous sommes partis 2 mois et demi et avons fait une sorte de boucle en Europe du Nord (Irlande, Ecosse, Islande, Norvège, Suède, jusqu’à revenir en France). Nous restons quelques semaines en France, pour faire le point, entre autres. Puis nous repartirons pour de bon début septembre… Cette fois-ci direction l’Asie en traversant la Russie.

  • Les bagages

Bien entendu, comme nous étions à pieds, nous avons emmené nos sacs à dos, qui contenaient le minimum vital (donc par exemple, pas 36 t-shirts !), mais tout en nous assurant une certaine autonomie (tente, duvets…). Le minimum, heureusement ! Nos sacs se sont révélés bien trop lourds, environ 16 kg pour Adree, 10 kg pour Claire plus un petit sac…bref, pas viable. Pour repartir nous allons éliminer pas mal de choses (et de toutes façons cela correspondra plus à nos nouvelles destinations !)

  • Les moyens de transports

Nous avons utilisé nos jambes, mais aussi les transports en commun. Nous avons également louer une voiture dans trois pays. L’avion n’était que pour passer d’un pays à l’autre, et par la suite, il n’est même pas prévu. Ce sera le moins possible car trop cher et trop rapide ! Nous voulons prendre notre temps en traversant les pays suivants, pas faire le tour du monde en 80 jours !

  • Les logements

Au départ, notre tente ne devant servir que pour nous dépanner, nous souhaitions faire du Woofing (travailler dans des fermes en échange du gîte et du couvert) et du Couchsurfing, mais comme dit plus haut, cela n’a pas été un grand succès. Nous avons donc très souvent dormi dans notre voiture de location ou en camping. Si dans certains pays les hôtels ou guest houses sont à des prix très intéressants, nous en profiterons bien-entendu, mais ce n’était pas le cas en Europe du Nord !

  • Le budget

Notre budget n’est pas énorme ! Nous tablons sur 30 euros par jour en moyenne sur un an. En Europe du Nord la moyenne était le double (pays les plus chers).
Nous travaillerons contre rémunération si l’occasion se présente, on prévoit un arrêt de sûr en Australie. En tout cas il ne faut pas non plus négliger les dépenses d’avant le départ…
Nous n’avons aucun sponsors financier et de toute façon, nous ne sommes pas encore assez populaires pour être intéressants et y prétendre… Cela nous permet de rester libres de nos actes et indépendants (nous n’avons pas non plus voulu nous imposer de fil conducteur).

  • La santé

Nous avons choisi l’assurance Chapka, qui permet de moduler les tarifs selon la partie du monde où l’on se trouve, et qui propose un tarif « couple ». Les médicaments de la trousse à pharmacie seront ceux conseillés par notre médecin et sur les autres blogs, à savoir les basiques : paracétamol et tout les « anti » quelque chose…sans oublier le nécessaire pour la stérilisation de l’eau.

 

Stavanger Norvège

Stavanger Norvège

 

Vos impressions

Qu’est-ce qui vous a plu dans votre tour du monde ou jusque là ? Qu’est-ce qui vous a moins plu ?

Ce qui nous a plu, sans surprise : les paysages que nous avons découverts ! Vivre des choses différentes de notre quotidien, comme nous occuper de moutons, rénover un château… Finalement tous ces changements de lieux et d’activités, c’est ce qui nous plait ! On a aussi apprécié l’accueil et la gentillesse de notre hôte en Irlande ainsi que notre rencontre avec un auto-stoppeur en Islande. Nous n’avons pas rencontré beaucoup de personnes, mais nous ne les oublierons pas !
Il n’y a pas de choses qui nous ont vraiment déplues… Nous avons seulement été déçus de ne pas pouvoir faire de camping sauvage en Irlande, ne pas avoir pu visiter plus la Norvège et la Suède, à cause du coût de la vie dans ces pays.

Islande

Islande

Qu’avez-vous préféré ?

L’Islande, sans hésitation ! Pour ses nombreux paysages spectaculaires. Et certaines villes pour leur cachet : Killarney en Irlande, Edimbourg en Ecosse, Stockholm en Suède… On reste toujours adepte du tempérament scandinave, calme et discipliné.

Stockholm

Stockholm

Pouvez-vous nous raconter 2 anecdotes ?

  • Imaginez : débarquer en Irlande en pensant faire du stop et du camping sauvage et s’apercevoir que le bord des routes est souvent impraticable à pieds et que toutes les parcelles de terre (du moins côté Est) sont bien clôturées… Frustration et direction camping.
  • Choisir de se faire un seul restaurant à l’occasion de l’anniversaire d’Adrien, et tomber juste dans le pays le plus cher, à savoir la Norvège (anecdote à 150 euros…).

 

Avez vous rencontré facilement les “gens du pays” ?

L’approche était plus facile au Royaume Uni que dans les pays scandinaves. Les obstacle aux belles rencontres ont été le fait de louer des voiture et se retrouver indépendants, mais aussi d’aller dans des campings. Ce n’est pas du tout comme cela que l’on souhaite aborder la suite.

Avez-vous rencontré beaucoup de français ?

Oui, presque autant que de Chinois !

Vous êtes vous facilement adapté aux différents pays et aux différentes cultures ?

Oui, car il n’y a pas d’énormes différences avec la France, nous sommes restés en Europe. Et puis nos séjours duraient deux semaines à chaque fois.

Avez vous des contacts réguliers avec votre entourage resté dans votre pays d’origine ?

Bien-sûr nous avions des contacts par SMS très souvent et par Skype quand la connexion le permettait, en plus de Facebook ! (et du blog).

 Adrien

Et pour finir

Avez vous évolué ou grandit grâce à votre tour du monde ?

Notre tour du monde ne fait que commencer. Mais en effet, notre premier petit tour nous confirme cette envie de voir l’ailleurs, de rencontrer des populations différentes et de découvrir toujours plus. Pour l’instant, pour nous, se poser quelque part n’est pas à l’ordre du jour…

Avez-vous des conseils pour les futurs-tour-du-mondistes ?

Pas vraiment, car nous sommes toujours novices dans ce nouveau mode de vie…mais FONCEZ peut en être un ! Franchir le pas, c’est le plus difficile. Mais au fond, faire ce que l’on a envie au prix de son chez soi et revoir sa conception du lointain, c’est palpitant !

Dans quel coin du monde rêvez vous de vivre ?

Aujourd’hui, on attend d’en voir plus pour avoir une préférence. La réponse dans un an ?

Retrouvez Claire et Adrien sur leur blog

Le blog de Claire et Adrien : http://www.acworldtour.com/

acworldtour

Remerciements

Merci à Claire et Adrien d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir partagé avec nous leur tour du monde !

Vous avez des questions ?

Si vous souhaitez poser des questions à Claire et Adrien sur cette interview ou sur leur tour du monde, n’hésitez pas à leur laisser des commentaires sous cet article. Ils se feront un plaisir d’y répondre !

Vous souhaitez participer ?

Si vous souhaitez participer et partager votre expérience de vie à l’étranger, envoyez nous un petit message via le formulaire de la page Comment participer.