L’interview de Jean-Claude, aux Philippines

des voisins

Jean-Claude Loisant, 60 ans, s’est installé aux Philippines, à Buenavista, sur l’île de Mindanao, suite à un licenciement économique.

 

 

Où est-ce ?cate-philippines

Cette photo est une photo des Philippines, en Asie. Il s’agit des maisons locales.

 

Découvrez son interview

Présentez-vous

Présentez-vous

Jean Claude Loisant, 60 ans, natif de l’est de la France (70) remarié aux Philippines , 3 enfants ; Chyvir ; une grande fille restée en France et ici Keely une fille de 3 ans et David le fils de mon épouse.

Vous et les blogs/sites

Voici mon blog : http://isleinvent.blogspot.com/

Je tient ce blog pour décrire notre vie ici (j’écris tous les jours ) et parce que je suis sur plusieurs forums divers.

Cela m’apporte un contentement, un petit plaisir quotidien, envie de partager et garder des contacts avec les amis, et accessoirement le succès aidant ; peut être un peu d’argent pour finir mon boat.

Où vivez-vous actuellement ?

A Buenavista ; une petite ville tranquille dans l’île de Mindanao.

Dans quel cadre êtes vous parti ?

Licenciement économique, projet réalisation brevet, déçu de la France d’aujourd’hui.

Pour combien de temps ?

définitivement…à moins que…

C’est la première fois que je vis à l’étranger.

Où viviez vous en France

A Poitiers dans la Vienne

Comment ?

Pas trop mal du fait que j’avais quelques économies mais sur le long terme c’eut été impossible ou invivable c’est selon…

Pour quelles raisons vous êtes vous expatrié ?

Pour changer de Vie et un meilleur niveau de Vie ;
Ça veut pas dire plus d’argent…on vit mieux ici avec beaucoup moins… parité euros/pesos, la convivialité des gens, le climat et si vous avez des projets et êtes un minimum judicieux…;
incomparablement plus facile ici…

Baie de Buenavista

Baie de Buenavista

Votre vie à l’étranger

Qu’est ce qui vous plait dans votre vie à l’étranger ?

la Liberté, la décontraction des habitants, le climat et beaucoup de possibilités.

Qu’est-ce qui vous plait moins ?

Le non-respect de la Nature (il y a encore ici des gens qui jettent les poubelles à la mer). Ca a tendance à se calmer et à être plus clean grâce aux campagnes TV.

Par rapport à la vie en France, qu’est ce qui est mieux ?

Tout ou presque…

Qu’est ce qui est moins bien ?

Je cherche…..

Ah si ! on trouve pas tout ce qu’il y a en France (pain, moutarde, jambon etc…)

Quel est le climat ?

J’ai choisi Mindanao car c’est relativement tempéré ; il y a régulièrement des nuages et donc il fait moins chaud qu’à Bohol ou Cebu où j’ai résidé

Au niveau du logement ?

Dans un premier temps c’est mon épouse qui a pris contact car si c’est un étranger le prix du loyer monte ! Peu de papiers au final puisque vous êtes Occidental et donc respectable..

Au niveau de la nourriture ?

J’adore le porc adobo, le Kinilaw (poisson cru marine..) on retrouve tous les standards de l’Asie : pâtés impériaux, rouleaux de printemps, soupe chinoise, la cuisine vapeur etc. Mais avec des noms et des déclinaisons différents.

L’Ampalaya j’aime pas trop car c’est amer.

Qu’est-ce qui vous manque (produit, plats français) ?

Déjà cité plus haut …
Pour le pain, j’ai construit un petit four basique et je cuis tous les jours 2 baguettes. Du jambon fumé/cuit j’en fais aussi de temps à autre.

A la grande ville la plus proche vous avez tout, dans le “Mall” (un super/hyper marché à l’américaine). Il y a par exemple dans les galeries un magasin de produits français entre autres et les prix sont corrects : vin, apéro, chocolats, etc.

Au niveau de la scolarisation ?

En gros comme en France (Public et Privé). Mes enfants sont bilingues : ils parlent anglais et tagalog mais pas le français.

Au niveau des vacances ?

toute l’année…très petite retraite pour l’heure…

Au niveau de la santé ?

2 vitesses comme en France ; il y a des hôpitaux mais moins chers que chez nous, des toubibs, … et pour les gens modestes c’est l’auto-médication. A 20 m de chez moi par exemple la grocery (épicerie) vend tous les produits de consommation courante, des cigarettes et des médicaments (Alaxan, Biogesic, Niosip, aspirine Bayer, paracétamol).

Au niveau de la conduite ?

Le permis international suffit. A demander à votre préfecture.

On roule à droite, bizarrement, pour un pays anglophone.

Comment trouvez vous la conduite des locaux ?

Je sais pas si on peut appeler cela une conduite… les conducteurs de voitures ordinaires ont un comportement assez fair-play et les conducteurs (ou conductrices…) de “bigs car” ( des 4X4 de luxe) un comportement exécrable.

Y’a-t-il de la censure ?

Je n’en ai pas vu.

Qu’est-ce qui vous dérange le plus dans les mentalités, les habitudes culturelles du pays ?

Des petites choses accessoires ; l’éducation de leurs gamins et un certain “j’en foutisme” mais si c’était plus organisé ça serait la France…

Avez-vous des «habitudes» ? Prises des habitudes locales ? Ou au contraire gardé des habitudes françaises ?

J’ai en partie conservé mes habitudes françaises , et d’autre part pris quelques-une d’ici, mais comme on fait comme on le sent (Liberté…) c’est complètement adaptable ; il n’y a pas de contraintes ou très peu et pas de stress..

Y’a-t-il beaucoup de choses à visiter aux alentours ?

Oui !

Décrivez votre cadre de vie ?

Voir les photos ci-dessous.

Racontez-nous une anecdote

Nous nous sommes essayés à la fabrication de meubles typiques Pilipino et de meubles “design”. Nous étions en train de construire un modeste “Display” pour exposer en bord de la “National Road”. C’est moi qui m’y suis collé…
Une femme d’un certain âge (me désignant..) engage la conversation avec mon épouse (les gens se parlent même s’ils ne se connaissent pas…)

-<< votre ” Americano” ( pour eux on est tous des Américains.. ) ; il travaille ?…
-<< ben oui…>>
-<< dans ma famille on a un “Americano” mais lui ; il ne travaille pas …
– << ben c’est qu’il est feignant alors…>>
– ???….

Racontez-nous une journée typique

Une journée ordinaire aux Iles Philippines en semaine..

  • Le matin levé à 4h (le jour lui se lève vers 5h environ) café… ensuite je prépare ma pâte à pain,
  • le temps qu’elle lève; je vais au hangar/terrasse installer le four sur le support barbecue, j’allume le feu puis j’enfourne mes 2 baguettes préalablement coulées dans 2 goulottes embouties à cet effet.
  • mon épouse s’occupe de préparer le petit déjeuner des enfants
  • entre temps la voisine a fini de cuire ses “chacoy” ou “binacal” à la friture ; ce sont des beignets mous fourrés à la noix de coco jeune pour les premiers, croustillants et enrobés de graines de sésame pour les seconds ; on en prend pour 20 à 30 pesos (1 euros/58 pesos…) et on en a de 5 à 8 pièces et elle nous passe ça par dessus le grillage ; sympa !
  • vers 6h je me rends à pied au cyber-café (plutôt cyber que café d’ailleurs…) pour poster pour mon blog, répondre à mes mails et m’informer de l’état du monde 1/2 h ou une heure (10 pesos)
  • quelquefois comme le cyber fait aussi grocery j’en profite pour échanger la big bouteille d’eau osmoses de 25 litres que je ramène à dos d’âne…
  • à 7h30 ma douce emmène les enfants à l’école et fait quelques courses avant de revenir
  • moi je me consacre à mon boat ou à mes expériences puis vers 10h je cuis le riz au feu de bois pour économiser le gaz et ensuite je prépare le repas de midi ; le plus souvent un sauté de porc que j’accommode au gré de la disponibilité avec des légumes différents
  • à midi tout le monde est de retour et on passe à table
  • une fois fini je débarrasse , donne à manger à nos 2 dogs , un café..et fais la vaisselle (ma participation car ma douce s’occupe du reste de l’intendance de la lessive au jardin et soin à notre petit cochon, nouvel arrivant)
  • quelquefois et pour un même coût nous nous servons à un restaurant (un bien grand mot pour une échoppe mais ils font bon…)
  • l’aprèm ; une petite sieste et retour aux occupations ordinaires ; des fois je vais faire un tour voir un pote ou en ville pour acheter une bidouille
  • le soir on regarde l’unique chaîne TV pour savoir la parité euro/pesos et les infos régionales, le feuilleton
  • le diner même topo mais c’est ma belle qui s’y colle ou on se sert dans d’autres échoppes : poulet crispy, brochettes, pizza etc (quand le temps le permet)
  • le soir je me mets à mon blog sur ma clef usb, les enfants regardent le feuilleton, ma douce avec son téléphone sms avec ses copines
  • on couche la plus petite et le grand après

Ça peut paraître la routine mais aucun jour ne ressemble au précédent ; des fois des amis passent nous voir ou des commerçants ambulants (réparateur de parapluie ou autre) ; on discute,on a le temps…

Le weekend il y a possibilité d’aller en tricicad dans un “cottage” (une paillote dans un environnement club med) qu’on loue pour moins de 4 euros / boissons et musique sur place et on emmène son casse croûte. Ou alors visite des alentours, la famille à Butuan ou a Sibagat dans la montagne à 50 km d’ici ; la route est belle mais les petits voyages prennent plus de temps. Voila aussi pourquoi le boat ; pas de limite de temps de voyage et de séjours et là on peut envisager Surigao et ses îles ; on y voit des dauphins et des baleines parait-il ! C’est pour après….

Le mall de Butuan

Le mall de Butuan

Votre adaptation

Votre intégration a-t-elle été facile ?

Sans problèmes majeurs ; mais avec le recul il eut été bien plus judicieux de passer par un Français déjà établi ici ; bien moins pénalisant en termes de temps et d’argent…

Avez vous rencontré facilement les “gens du pays” ?

Ce n’est pas vous qui rencontrez les gens mais eux … ils viennent naturellement vers vous, où que vous soyez

Voyez vous / côtoyez vous d’autres français sur place ?

Peu de Français ici mais d’autres occidentaux qui eux bizarrement ne cherchent pas nécessairement le contact.

Vous êtes vous facilement adaptés à votre nouveau pays ?

Plutôt très facilement ; pour les Philippins c’est un plaisir si vous vous adressez à eux .. et une consécration si vous entrez dans la famille. Ils sont tellement décontractés qu’on ne peut qu’être à l’aise avec eux.

Connaissez-vous la langue du pays ?

Je parle anglais comme une vache espagnole ; trop compliqué pour moi..

Grocery

Grocery

Votre lien avec la France

Face à quelle mentalité/habitude/défaut français êtes-vous plus clément, avec le recul d’habiter à l’étranger ?

La France vue d’ici..hum ! je serais plutôt plus critique…et sans généraliser sur le plan des mentalités/défauts. Je dirais “cette arrogance coutumière et non-justifiée doublée d’ignorance”. Le ridicule ne tue plus… sinon ça serait une hécatombe !

A quelle fréquence rentrez vous en France ?

Je n’y suis pas retourné depuis… ni la possibilité, ni l’envie.

Avez vous des contacts réguliers avec votre entourage resté en France ?

Oui ma grande fille et aussi des amis mais par mail seul moyen internet fiable selon moi.

Votre entourage vous manque-t-il ?

Oui, un peu mais ils ont aussi leurs vies et quelques uns sont venus me rendre visite ici.

Avez vous prévu de revenir vivre en France un jour ?

Pourquoi pas ? si la France et/ou nos moyens évoluaient …

Pour des petites visites aux Amis et aussi pour que ma Pilipina ait une vue objective de la Vie en France (beaucoup en rêvent ici..).

Et pour finir…

Avez vous évolué ou grandit depuis votre départ ?

Manifestement oui ; <<les voyages forment la jeunesse..>> mais pas seulement …

J’ai beaucoup appris tout azimut ;

  • sur l’humain ; “tous semblables mais néanmoins si différents…”
  • sur la Vie
  • sur ce qui est judicieux ou non sur tous les plans

Votre vision de la vie a-t-elle évolué ?

Principalement pour l’intellect “penser avec sa tête pas avec celle des autres” et pour les actions “faites-le-vous-même”.

Avez-vous des conseils pour les futurs-expatriés ?

Correspondez et établissez un “feeling” avec un résident d’ici ! Au risque de me répéter, c’est la meilleure façon de ne pas se “vautrer”.

Comment vous voyez vous dans 5 ans ?

Toujours aux Phils ; dans un an retraite complète ; peut-être changer de place et (sur !) construire mon trimaran habitable pour visiter au préalable quelques-unes des 2000 et quelques îles de ce pays incomparable.

Comment vous voyez vous dans 20 ans ?

Faut pas trop se projeter mais vivre l’instant présent ; c’est plus important qu’on ne croit…(voir “le pouvoir de l’instant présent” d’Eckart Tolle).

Comment préparez vous votre retraite ?

J’avais tout prévu financièrement pour mon installation sauf que quelques dizaines de milliers d’euros confiés à des proches ne sont jamais revenus ; il a fallu faire preuve d’imagination et si ça n’avait pas été ici, on ne s’en serait pas relevé je pense.

Dans quel coin du monde rêvez vous de vivre ?

Je suis ici ; le rêve est réalisé…

Retrouvez Jean-Claude sur son blog

Le blog de Jean-Claude : http://isleinvent.blogspot.com/

isleinvent

Un an plus tard

Qu’est devenu Jean-Claude ? Habite-t-il toujours aux Philippines ? Découvrez-le dans cette nouvelle interview :

Un an plus tard

Remerciements

Merci à Jean-Claude d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir partagé avec nous ses magnifiques photos des Philippines !

Vous avez des questions ?

Si vous souhaitez poser des questions à Jean-Claude sur son interview, n’hésitez pas à lui laisser des commentaires sous cet article. Il se fera un plaisir d’y répondre !

Vous souhaitez participer ?

Si vous souhaitez participer et partager votre expérience de vie à l’étranger, envoyez nous un petit message via le formulaire de la page Comment participer.