L’interview de Alexis, au Danemark

Christianhavn (havn qui veut dire port en Danois)

Alexis, 19 ans, est parti travailler au Danemark pendant un an pour découvrir une nouvelle culture et rencontrer de nouvelles personnes.

 

 

 

 

danemarkOù est-ce ?

Il s’agit de Christianhavn (havn qui veut dire port en Danois) à Copenhague, au Danemark.

 

Découvrez son interview

Carte d’identité

Prénom: Alexis
Age : 19 ans
Situation personnelle : Célibataire
Situation professionnelle : Cuisinier
Pays et ville d’origine : Angers, FRANCE
Pays et ville d’accueil : Copenhague, DANEMARK (København en Danois qui veut dire le port des marchands).
Motif de l’expatriation : Pour travailler, et en profiter pour visiter.

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Alexis LESAGE, je suis cuisinier et Dj amateur. J’ai un CAP cuisine, et un Bac Professionnel en cuisine, les deux en alternance. Je suis parti à l’étranger pour travailler, approfondir mon anglais, visiter, découvrir une autre culture, de nouvelles personnes.

Quelle est l’adresse de votre blog ?

Je n’en ai pas, j’avais prévu d’en faire un mais du coup, j’utilise beaucoup Facebook et Instagram, cela me convient et mon entourage est toujours content de voir sur leurs fils d’actualités des nouvelles photos du pays.

Où vivez-vous actuellement ?

Je vis actuellement à Vedbaek à quelques kilomètres de Copenhague, dans une chambre chez l’habitant. Je pense rentrer officiellement pour août 2014, pour faire une mention complémentaire en pâtisserie en septembre.

Comment était votre vie dans votre pays d’origine ?

J’étais en apprentissage jusqu’à fin août 2013 au Château de la Perrière à Avrillé. Je vivais avec ma famille. Je me baladais tout le temps en voiture, c’est ce qui me manque énormément ici pour pouvoir me déplacer librement, et même mes habitudes d’aller voir mes grand-parents par exemple après le travail.

1426746_10151797109951724_1879113109_n

Pour quelle(s) raison(s) avez-vous choisi de vous expatrier ?

A l’école où j’étais, ils nous proposaient de partir après le Bac, donc je me suis dit pourquoi pas, c’est le bon moment de partir. Changer de vie, un peu oui, découvrir et se faire de nouvelles connaissances. De l’aventure évidemment, mais quand je ne travaille pas, j’adore aller dans des endroits que je ne connais pas. J’aime par exemple prendre le train et m’arrêter à un endroit inconnu pour le découvrir.

Comment s’est passé votre départ ?

J’attendais d’avoir un restaurant pour partir, dès que je l’ai eu, ça c’est un peu précipité j’étais sur Copenhague une semaine après. J’avais fait le choix de ce que j’allais emporter bien sûr, autant en vêtements que loisirs, sachant que je ne savais pas combien de temps j’allais rester donc j’ai chargé (23 kg en soute). J’étais à la fois pressé de partir, mais en même temps triste de laisser mes amis et ma famille.

Comment se sont passées les premières semaines sur place ?

Les premières semaines se sont très bien passées, ce sont même les meilleures, on est dans une ville qu’on ne connait pas du tout, c’est vraiment énorme, et pour moi ça paraissait hyper grand (en gros j’ai vraiment toujours vécu autour d’Angers, donc de vivre dans une capitale ça m’a changé.), mais au travail j’ai très bien été accueilli et au final on ne voit pas la barrière de la langue, et du coup j’ai de très bonnes relations avec mes collègues.

Qu’est-ce qui vous plait dans le pays où vous vivez actuellement ? Qu’est ce qui vous plaît moins ?

Ce qui me plait le plus c’est vraiment qu’on rencontre des gens du monde entier et qu’on a vraiment une langue en commun « l’anglais » on peut communiquer sans problème, chacun parle de son pays c’est vraiment super.
Ce qui me plait le moins, c’est qu’il y a tellement de choses que je fais que j’aimerais partager ici avec ma famille, ou mes amis, que j’aimerais les vivre avec eux, mais je leur raconte juste, c’est le seul truc négatif, mais après quand je les revois c’est super j’ai tellement de choses à leur raconter.

Par rapport à la vie en France, qu’est ce qui est mieux ? Qu’est ce qui est moins bien ?

L’administration, ils sont super bien organisés pour les papiers, avec un système de CPR Number qu’on est obligé d’avoir pour faire quelque chose (ouvrir un compte, avoir un forfait téléphone, et autres …) ; la France devrait prendre exemple. Avec ce numéro, quand on veut changer d’adresse par exemple, on prévient qu’un seul endroit et tout le monde (assurance et autres) est au courant.

Quelles sont les caractéristiques de votre pays d’expatriation ?

  • La mentalité des locaux

Ils sont cools, ne se prennent pas la tête, en France tout le monde se moque de tout le monde, au niveau de la tenue vestimentaire par exemple, ici ils s’en fichent. En entendant des Français parler dans la rue, et en prenant du recul, c’est vrai qu’on se moque beaucoup, et qu’on s’énerve plus.

  • Le climat

Et bien pas si froid que ça, sauf quand il y a le vent du nord, ça pique ! Et c’est très bizarre l’hiver qu’il fasse nuit à 15h30. Vivement l’été !

  • Le logement

J’ai cherché longtemps sur Bollingportal.dk sans réponse. J’ai trouvé une chambre chez l’habitant par le biais d’un collègue qui libérait la sienne.

  • La nourriture

Le pain et le saucisson sec me manquent ! Sinon j’ai découvert le Smørrebrød (pain au beurre en Danois) c’est un peu bizarre, et très lourd, et par exemple le propriétaire chez qui j’habite mange ça le midi avec un filet de hareng dessus. :-S

  • Les vacances

J’ai autant de semaines que je veux car elles ne sont pas payées, j’ai juste à demander un mois à l’avance et il n’y a pas de souci, seulement je ne suis pas payé.

  • La santé

Quand on va s’inscrire à International House pour avoir notre CPR Number, ils nous donnent le nom et l’adresse d’un médecin, le plus proche de chez nous, qu’on peut appeler en cas de besoin.

  • La conduite

Ils roulent du côté droit, mais la plupart des gens se baladent en vélos, c’est impressionnant le nombre de vélos.

  • Ici sur les terrasse ils mettent des couvertures pour les gens (et au Danemark ça ne viendrait à l'idée à personnes de les voler)

    Ici sur les terrasses ils mettent des couvertures pour les gens (et au Danemark ça ne viendrait à l’idée à personne de les voler)

    Ce qui coûte cher dans votre pays d’accueil / ce qui ne coûte pas cher

Tout est un peu cher, plus qu’en France mais c’est proportionnel aux salaires, ici ils sont plus élevés qu’en France ; ici un salaire de base c’est 110 couronnes danoises de l’heure soit 14,74€ ça change de la France. Mais genre, les touristes français qui viennent en vacances ici avec leur salaire français et achètent un porte-clé à 8 €, ça fait mal quand même. =)

Qu’est-ce qui vous dérange le plus dans les mentalités, les habitudes culturelles du pays ?

Les repas, après je ne sais pas si c’est tout le monde est comme ça, mais ils prennent un bon petit déjeuner et après ne remangent qu’à partir de 16h30.

Avez-vous des «habitudes» ?

Je suis le rythme, prends un bon petit-déjeuner le matin et après je mange vers 16h30.

Y’a-t-il beaucoup de choses à visiter aux alentours ?

Oui bien sûr, tous les dimanches j’essaie de visiter quelque chose, pour l’instant dans Copenhague après j’aimerais bouger dans le pays.

Décrivez votre cadre de vie ?

Vedbaek est un village assez calme, j’y suis que pour dormir, ou je vais courir le long de la plage (j’essai de prendre le temps une fois par semaine), c’est super agréable. Sinon, je connais plus Copenhague, j’y suis vraiment tous les jours et quand je ne sais pas quoi faire, je me balade dans le centre.

Racontez-nous une anecdote

Premier jour où je rentre du travail, je prends le train, m’arrête au bon arrêt (j’habitais dans Copenhague à ce moment là), mais je descends au mauvais escalier pour rejoindre la route, je marche, je marche, c’est bizarre le matin c’était pas du tout comme ça. Du coup je continue. Et là je vois un taxi, je me suis dit bon exceptionnellement je vais prendre le taxi pour rentrer (ridicule parce qu’à l’origine j’étais arrivé, je suis juste descendu au mauvais escalier). Donc je lui demande de me remmener à l’appartement, sauf que je ne connaissais pas mon adresse, heureusement j’avais mon contrat de travail et elle était marquée dessus. Sinon, je me suis re-perdu qu’une seule fois mais maintenant c’est bon. 🙂

Racontez-nous une journée typique

Une journée de travail : je me lève, je prends un petit déjeuner, je prends le train pour aller au travail (25 min env) et après 5 min de marche. Après ma journée de travail commence soit à 12h soit à 14h et on finit vers 22h30-23h. Après je reprends le train pour rentrer me coucher.
Autrement une journée de repos, comme le jeudi par exemple, j’essaie de ne pas me lever trop tard, et si je peux aller marcher, ou courir c’est bien. Et sinon le dimanche j’essaie de visiter un nouveau coin, pour ensuite mettre les photos sur Facebook.

Votre adaptation

Votre intégration a-t-elle été facile ?

Dans l’entreprise où je suis oui, j’ai très bien été accueilli, et dans le pays aussi.

Avez vous rencontré facilement les “gens du pays” ?

Des Danois(es) pas vraiment encore, mais au travail on voit tellement de monde que c’est tout aussi enrichissant. Il y a des gens du monde entier, Italien, Hongrois, Polonais, Népalais, Français, Belges, et tant d’autres.

Voyez vous / côtoyez vous d’autres français sur place ?

Oui par exemple où je travaille, le chef et le second sont Français.

Vous êtes vous facilement adaptés à votre nouveau pays ?

Oui on s’y fait vite, c’est différent mais je suis motivé de toujours découvrir autre chose donc je me « plie » au pays.

Connaissez-vous la langue du pays ?

Non pas du tout, à part : bonjour, au revoir, merci et viande je vais pas faire de grandes discussions avec ça :rire: mais bon tout le monde parle anglais et du coup c’est aussi bien pour moi comme ça je me perfectionne.

Rådhuspladsen, la place de la mairie

Rådhuspladsen, la place de la mairie

Votre lien avec votre pays d’origine

A quelle fréquence rentrez vous dans votre pays d’origine ?

Je suis arrivé en novembre et suis rentré pour les fêtes ensuite j’ai une semaine de vacances en mars et je vais rentrer, après la prochaine sera surement juillet.

Avez vous des contacts réguliers avec votre entourage resté en France ?

Je parle presque tous les jours avec mes amis et ma famille, sur Skype ou Facebook. Ils me manquent bien sûr, mais je me dis que quand je rentre j’ai tellement de trucs à leur raconter.

Avez vous prévu de revenir vivre dans votre pays d’origine un jour ?

Oui bien sûr, je sais que ça va être dur de repartir d’ici car je me suis déjà attaché, à la ville et aux collègues surtout. Mais je vais rentrer en septembre, peut être pour faire une mention complémentaire en pâtisserie en un an. Et après peut-être visiter un autre pays, ou bouger en France dans un coin que je ne connais pas encore. Je verrai, pour l’instant je suis bien ici.

Conclusion

Avez vous évolué ou grandit depuis votre départ ?

Bien sûr que j’ai évolué, mentalement déjà, j’ai grandi, je suis beaucoup plus autonome ; rien que de faire mes papiers administratifs, chercher un logement, aller à la banque pour ouvrir un compte tout seul. Et sinon, toujours l’envie de découvrir, j’ai de plus en plus envie de découvrir du pays et du monde.

Avez-vous des conseils pour les futurs-expatriés ?

Partez ! Foncez ! Pour l’instant je ne peux que vous conseiller le Danemark c’est mon premier voyage, mais c’est tellement enrichissant. Il me reste encore quelques mois à vivre ici, après je verrai ce que je ferai, mais peut-être un autre voyage, je ne sais pas encore. Ça donne tellement envie maintenant.

N’hésitez pas bougez!

Dans quel coin du monde rêvez vous de vivre ?

Je sais pas, mais du coup la Scandinavie et les pays du Nord m’attirent assez.

Une rue typiquement Danoises avec ses maisons colorées

Une rue typiquement Danoises avec ses maisons colorées

Remerciements

Merci à Alexis d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions et d’avoir partagé avec nous sa vie au Danemark !

Vous avez des questions ?

Alexis ne tient pas de blogs, mais vous pouvez le retrouver sur facebook ou lui laisser un commentaire sous cet article. Il se fera un plaisir d’y répondre !

Vous souhaitez participer ?

Si vous souhaitez participer et partager votre expérience de vie à l’étranger, envoyez nous un petit message via le formulaire de la page Comment participer.